Arsène avant Lupin

    Arsène Lupin-couvArsène Lupin, les origines. tome 1: les disparus, Benoît Abtey, Pierre Deschodt (scénario), Christophe Gaultier (dessin). Editions Rue de Sèvres, 56 pages, 13,50 euros.

    Arsène Lupin, tout le monde connaît plus ou moins. Mais la jeunesse du personnage est plus méconnue. Inspirés par l’oeuvre de Maurice Leblanc, Benoît Abtey, Pierre Deschodt et Christophe Gaultier comblent le vide laissé par les romans, tout en développant leur propre intrigue originale.

    Arsène Lupin se découvre ici âgé de 12 ans, pensionnaire du sinistre “bagne pour enfant” de Belle-île-en-Mer, envoyé pourrir là pour en avoir trop vu de l’exécution par deux policiers de Théophraste Lupin, maître de savate et son ami. La maison de redressement est d’autant plus dure et dangereuse qu’elle est dirigée par un directeur corrompu et qui se sert de ces jeunes pensionnaires à des fins inavouables, comme un journaliste et un aristocrate, le comte de la Marche vont tenter de le révéler. Ce dernier va aussi réussir à extraire Arsène – en qui il voit son fils disparu – du bagne. En lui offrant une éducation de gentleman, il va aussi lui faire connaître une lutte éternelle entre deux confréries, qui se combattent en coulisses pour la bonne marche du monde…

    Entre la redécouverte – ou la réinvention – des héros du début du siècle (comme pour Fantomas, d’Olivier Bocquet et Julie Rocheleau, entre autre) et le récit des origines de personnages mythiques (à l’image du Choc de Maltaite et Colman), le trio d’auteurs de cet Arsène Lupin, surfe sur les tendances du moment.

    Dans ce premier volet d’un triptyque appelé à se poursuivre jusqu’à l’automne 2015, ils mêlent le récit biographique imaginaire et les thèmes du roman populaire (avec un jeune héros injustement puni, une confrérie secrète, un sauveur majestueux, etc). L’imbrication des différentes intrigues crée d’ailleurs un peu de confusion et, pour l’heure, éloigne le personnage de son image traditionnelle du “gentleman cambrioleur”. Mais il reste deux albums pour relier tous les fils de l’histoire. Et après Gauguin, Christophe Galtier dépeint de nouveau avec talent un univers rétro et dur.

    Arsène lupin-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Shangri-La”, l’oeuvre-monde de Mathieu Bablet

    Shangri-La, Mathieu Bablet. Editions Ankama, 224 pages, 19,90 euros. Le jeune auteur grenoblois Matthieu ...

    Good bye Vietnam

    Napalm fever, Allan Barte. Editions Bayou/Gallimard, 96 pages, 16 euros. C’est d’une époque pas ...

    Shelton & Felter sortent bien de la mélasse

    Shelton et Felter, tome 1: la mort noire, Jaques Lamontagne. Editions Kennes, 48 pages ...

    Le Grand Mort à l’épicentre du chaos

    Le Grand Mort, tome 5 : Panique, Régis Loisel et Jean-Blaise Djian (scénario), Vincent ...

    De quoi faire une cène

    Un jour sans Jésus, tome 1 sur 6, Nicolas Juncker (scénariste), Chico Pacheco (dessin). ...

    L’ours qui a vu l’homme

     L’Ours est un écrivain comme les autres, Kokor, d’après le roman de William Kotzwinkle. ...