Assassinats de Sangre froide

    SangreT01_C1C4.inddSangre, tome 1: La survivante, Christophe Arleston (scénario), Adrien Floch (dessin). Editions Soleil, 56 pages, 14,95 € (version “luxe” 29,95 €).

    Le prolifique Christophe Arleston entame une nouvelle série avec Adrien Floch, son dessinateur des Naufragés d’Ythaq. Une autre série d’héroïc-fantasy ou plutôt de “planet-fantasy”, puisque les 8 tomes programmés feront découvrir à chaque fois une civilisation différente, au gré des expéditions vengeresses de l’héroïne, Sangre.

    Belle jeune fille déterminée, celle-ci a connu une enfance très rude. Sa famille s’est fait massacrer par une compagnie d’écumeurs, bandits de grands chemins accompagnés d’un mage. Puis elle s’est fait rejeter injustement de l’institution religieuse où la bienveillance d’une “dame immaculée” l’avait placée. Non sans y avoir appris les rudiments du grand pouvoir de figer le temps quelques secondes.
    Grandie dans la rue, avec comme seule compagnie son gros chien, Sangre est uniquement motivée par son désir de vengeance à l’égard des assassins de sa famille. Une première opportunité va apparaître lorsqu’elle va croiser la route du Ligat Achron, futur époux d’une des pestes qui l’avait persécutée à l’institution…

    Si le rouge du titre et le dessin sanguinolent de la couverture annoncent la couleur, l’avertissement qui accompagne l’album, précisant qu’il s’agit d’une série “non-humoristique”, s’impose en effet. Dès les trois premières planches on compte déjà son lot de mortssangre_t1-luxe_couv violentes. Plus tard, Sangre s’adonnera même à une séance de torture. Le tout décrit avec un réalisme qui ne cache rien de l’horreur de la situation, ce qui contraste avec le dessin fin et les couleurs plutôt apaisées de l’album, qui conserve une proximité graphique avec les Naufragés d’Ythaq (le côté SF en moins)
    Assez violent et dur, pour ce type de série, Sangre réussit en tout cas son entrée, avec un premier album qui suit l’enfance et l’évolution de l’héroïne. La fin de l’album, plus axée sur la mise en route de la vengeance implacable annonce le principe des sept prochains épisodes.

    A noter qu’à l’instar d’Eckö, l’album sort aussi en version “luxe”, en noir et blanc et en grand format. Et avec une atmosphère plus dramatique, à l’image de la couverture.

    [youtube]http://youtu.be/fFlTANEvptc[/youtube]

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ici, le temps s’écoule magnifiquement bien

    Ici, Richard Mc Guire. Editions Gallimard, 304 pages, 29 euros. Un lieu, en l’occurrence ...

    Walter Appleduck: Il était une fois vraiment très à l’ouest

     Walter Appleduck, cow-boy stagiaire, Fabcaro (scénario), Fabrice Erre (dessin), Sandrine Greff (couleurs). Editions Dupuis, ...

    Mai 68 (6/6): Le pavé enchanté de Dominique Grange et Tardi

    Chacun de vous est concerné, Dominique Grange, Jacques Tardi. Ed. Casterman, 52 pages et ...

    Soleil Manga continue à réviser ses classiques

    LE ROUGE ET LE NOIR et LES MISERABLES,  Variety art works, 192 pages, 6,95 ...

    Lingvistov dessine un nouveau chat-pitre

    Dingues de chats, Lingvistov / Landysh. Editions Hachette comics, 96 pages, 14,95 euros. La ...

    Un condensé frappant de 300 ans de presse non-conformiste

    Revue de presse, Toma Bletner (scénario), Romain Dutreix (dessin). Editions Fluide glacial, 120 pages, ...