Aurel des planches aux planches

    La menuiserie_couvLa menuiserie, chronique d’une fermeture annoncée, Aurel. Editions Futuropolis, 136 pages, 19,99 euros.

    Il sera celui qui ne reprendra pas l’entreprise familiale, ayant privilégié les planches (de bande dessinée) aux planches de bois de la menuiserie où quatre générations se sont succédé.
    Alors que son père songe à sa retraite, Aurélien Fromet (plus connu sous sa signature de dessinateur d’Aurel, puisque c’est de lui qu’il s’agit) entreprend un grand reportage intime pour raconter l’histoire de la famille, implantée dans ce petit village des Vans, en Ardêche, mais aussi pour évoquer ces métiers du bois et la passion des hommes qui le travaillent.
    Revenu dans son village d’enfance, il va suivre et interroger sa grand-mère – qui a assuré la pérennité de l’entreprise lors du décès subit de son mari – mais aussi son père, ingénieur des Arts et métiers revenu prendre la succession familiale, ainsi que chacun des ouvriers. Avec une pointe de culpabilité, peut-être, il défend l’idée d’une reprise de la société en SCOP, projet abandonné par tous pour diverses raisons personnelles. Chaque chapitre vient apporter sa touche de compréhension à l’ensemble…

    On connait – et apprécie – Aurel surtout pour ses dessins de presse (dans Politis et Le Monde notamment) et ses albums de satire politique avec Renaud Dély, chronique acide et pertinente de la vie politique depuis 2011 et dont le dernier album est paru l’an passé.

    Avec La Menuiserie, il révèle une autre facette de son talent, déjà esquissé dans divers reportages pour le Monde diplomatique où son album sur les migrants Clandestino: celui du grand reportage.

    Entre la chronique intime et le documentaire sur la vie d’une PME familiale de menuiserie, il dépasse les clichés et évoque avec empathie et subtilité les difficultés mais aussi la richesse de ce travail encore artisanal, contraint de s’adapter aux réalités modernes (comme, par exemple, d’arrêter de créer des fenêtres en bois pour poser des ensembles en PVC). Une belle chronique sociale intimiste, portée par un dessin sobre et pudique. Et, mine de rien, un album très politique aussi, dans sa manière de décrire une France du travail pas si souvent mise en avant.

    La menuiserie_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Luz redonne son axe aux Misfits et met Marilyn Monroe en colère

    Hollywood menteur, Luz. Editions Futuropolis, 112 pages, 19 euros. C’est un livre né d’une ...

    Comment faire de l’argent ?

    Zodiaque, Tome 2: Le Secret du Taureau, Corbeyran, Horne, éditions Delcourt, 48 pages, 13,95 ...

    Aquablue se sort bien du naufrage

    Aquablue, tome 15 : Gan Eden, Régis Hautière (scénario), Reno (dessin). Editions Delcourt, 14,50 ...

    Riff Reb’s revient en vieux Loup de mer

    Le loup des mers, Riff Reb’s d’après le roman de Jack London, éditions Soleil, ...

    Du BD reportage XXI et XXL

    Un beau livre majeur, magnifiant le journalisme et le récit graphique. Un must de ...

    Avec la nouvelle génération l’enchantement perdure

    Le grand mort, tome 3 : Blanche, de Régis Loisel, Jean-Blaise Djian, Vincent Mallié, ...