[media id=27 width=320 height=240]

    L’Orphelin de Cocoyer Grands-Bois.- Une nuit aux Antilles. Un jeune garçon assiste à la mort de ses parents massacrés par un monstre. Lui-même, grièvement blessé, sera sauvé de justesse par le fossoyeur du cimetière de Cocoyer Grands-Bois. L’homme, un solitaire un peu étrange, adopte le jeune orphelin et lui enseigne son métier. Le jeune garçon apprend à connaître les morts et entre en contact avec eux…

    encyclomerveille_1
    Loin des brumes celtes ou germano-nordiques, au soleil, le fantastique prend de nouvelles couleurs. Une approche originale qui change des monstres classiques. Un dessin agréable et dynamique avec une mise en couleurs somptueuse, un emballage idéal pour un scénario prenant. On se laisse envouter par la magie qui émane de ces pages, le fait que les deux auteurs soient d’origine antillaise y est certainement pour beaucoup. Tout simplement superbe !
    Encyclomerveille d’un tueur, tome 1 : L’Orphelin de Cocoyer Grands-Bois. Patrick Chamoiseau, Thierry Ségur. Editions Delcourt, 56 pages, 13,95€.


    privé_d'hollywood

    Le Privé d’Hollywood.- 1939, Hollywood, la célèbre machine à faire du rêve n’échappe pas aux pulsions humaines les plus primaires. Heureusement, le privé Hippolyte Fynn est là pour rectifier les erreurs de la police et faire triompher le droit. Trois enquêtes menées, tambour battant, dans la Mecque du cinéma. Grandes vedettes à l’ego surdimensionné, starlettes en mal de gloires, producteurs, réalisateurs, auteurs, ils sont nombreux à se laisser fasciner par l’éclat aveuglant du cinéma. Ils sont prêts à tout pour réussir, pour devenir des stars, prêts à tout même au meurtre…

    Pour Noël, les éditions Dupuis ont réédité les trois enquêtes de Hipp Fynn. Cet enquêteur séduisant est l’archétype du privé de série noire : “cigarettes et whisky et p’tit’s pépées“. Primitivement publiées entre 1983 et 1990 ces histoires n’ont pas pris une ride et présente avec brio un univers en trompe l’œil où les passions humaines sont bien réelles. Plaisant comme une bouffée de nostalgie.

    Le Privé d’Hollywood, Bocquet, Rivière et Berthet. Editions Dupuis, 160 pages, 19€uros.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Deathtopia, t’as de beaux yeux, tu sais (et pas que)

    Deathtopia, tome 1, Yoshinobu Yamada (scénario et dessin). Editions Soleil – Manga, 192 pages, ...

    40 ans après sa mort, Prévert, l’air toujours très libre

    Jacques Prévert n’est pas un poète, Hervé Bourhis (scénario), Christian Cailleaux (dessin). Editions Dupuis ...

    Le club des cinq animaux sans maîtres

     Les cinq sans maîtres, tome 1, Cazenove et Karinka (scénario), Jytéry (dessinateur), Amouriq et ...

    L’effet vache

    Le jour où la vache a éternué, James Flora, Hélium (Actes Sud), 48 pages, ...

    Les Humanoïdes rebâtissent la Cité

    CITE 14, saison 1, tome 1: Tour Bambell, de Pierre Gabus et Romuald Reutimann, ...