BD : Pas de retraite pour les vieux !


    Fais péter les basses, Bruno !

    100920fais_peter_les_bassesA peine sorti de prison, Zizou dessoude celui qui l’a fait plonger. Une bastos en pleine tronche en payement de trois années de tôle ! Les comptes apurés, l’affreux s’attaque à son grand projet mettre la pogne sur un fourgon de la Brinks, une tirelire de 7 ou 8 briques.  Pour réussir le coup, il fait appel à Fabio D’Alloro. Fabio, retiré des affaires depuis vingt ans, répugne à reprendre le collier. Il n’a pas besoin d’argent mais c’est bougrement tentant, alors, pour le fun, il va le faire en engageant deux vieux potes à lui. Avec deux cents ans et des broquilles au compteur le trio est toujours vert. Mais il y a vite un os dans le potage…

    A mi-chemin entre “Les Vieux de la vieille” et “Les Tontons flingueurs“, Baru nous offre un polar où le troisième âge effectue un tonitruant retour en fanfare. Dans cet hommage au cinéma des années 60 et à Georges Lautner en particulier, il ne délaisse pas pour  autant l’aspect social des choses tout en montrant le côté miroir aux alouettes du foot. Jubilatoire avec juste ce qu’il faut de noirceur, un album incontournable du président du futur Festival d’Angoulême.

    Fais péter les basses, Bruno ! Baru. Editions Futuropolis, 128 pages, 20 euros.

    Gretchen

    100920zombillenium_1Un parc d’attractions ? C’est chouette ! A Zombillénium, « le parc d’attractions pour avoir la trouille en famille » on ne rigole pas avec le client : il doit avoir les chocottes ! Il faut qu’il en ait pour son argent et d’abord, on n’engage pas n’importe qui. Rien que de la main d’œuvre qualifiée, du premier choix s’il vous plait ! Le personnel n’est composé que de véritables loups-garous, vampires, momies et zombis. Bon, d’accord, le zombi n’a pas trop la cote et la direction cherche à réduire les coûts (ici aussi c’est la crise) et à embaucher de nouvelles attractions. C’est à ce moment que débarque Aurélien, défunt tout frais et mordu à la fois par un vampire et un loup-garou. Heureusement, Gretchen, sorcière stagiaire va l’aider. Mais est-ce aussi simple ?

    Si ce premier opus hésite parfois entre humour et épouvante il faut par contre mettre à son crédit de faire du neuf avec des personnages fortement typés dans l’inconscient. Des rebondissements bien venus, un dessin qui tire un peu vers le cartoon, c’est nerveux et agréable.

    Zombillénium, tome 1 : Gretchen, Arthur de Pins. Editions Dupuis, 48 pages 10,95 euros.


    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’homme qui tua John Lennon, portrait d’un tueur trop ordinaire

    J’ai tué… John Lennon, Rodolphe (scénario), Gaël Séjourné (dessin). Editions Vents d’Ouest, 56 p, ...

    Royal Aubrac, un lieu, une histoire, une vie…

    Royal Aubrac, T1, par Christophe Bec et Nicolas Sure, éditions Vents d’Ouest, 13,90€. Connaissez-vous ...

    Bon anniversaire Franquin, en noir et toujours haut en couleur

    Franquin, il était une fois les idées noires, dirigé par Gérard Viry-Babel, éditions Fluide ...

    Beaux souvenirs muets d’un été italien

    Un été sans maman, Gregroy Panaccione. Editions Delcourt, collection Shampoing, 272 pages, 19,99 euros. ...

    Chronosquad, une série qui tient la distance et le temps

    Chronosquad, tome 5, Vie éternelle, mode d’emploi, Giorgio Albertini (scénario), Grégory Panaccione (dessin). Editions Delcourt, ...

    Le manuel de survie… face aux ordis

    Les ordinateurs, “Manuel de survie” par Lapuss’, Loizedda et Lecloux, chez Delcourt, 35 planches.  ...