Bienvenue chez les Geeks

    Geek Agency, tome 1 : Resident Geek, Romain Huet, Philippe Briones, éditions Ankama, 56 pages, 14,90 euros.

    Quelques copains, deux ou trois pizzas, le cadre parfait pour une soirée jeu de rôles Sauf quand les zombies, thème du jeu de plateau se retrouve à envahir pour de bon les rues. Et le jeu de la survie passe par autre chose que par des lancers de dés… Mais d’autres surprises et secrets attendent la petite bande. Deux d’entre eux font partie d’une agence très secrète – la Geek agency – destinée à maintenir l’harmonie entre l’univers réel et ses dérivés virtuels. Un équilibre que quelqu’un a singulièrement altéré.

    Premier album d’un jeune scénariste, Romain Huet, dessiné par le plus expérimenté Philippe Briones (formé aux studios Disney, passé par Soleil pour les chevaliers dragons et Kookabura Universe et oeuvrant désormais chez Marvel), Geek agency a du potentiel.

    Ultra-référencé et lesté quand même d’un bon second degré, Geek Agency se construit comme une plongée de plus en plus vertigineuse dans un univers de plus en plus délirant. A peine pensait-on se retrouver dans Bienvenue à Zombieland, avec sa chasse cool des morts-vivants, que le récit vire vers les mystères (pas franchement résolus à l’issue de ce premier album) d’une agence très secrète à la MIB, avant de croiser un digne descendant du docteur fou du Re-Animator de Stuart Gordon, puis de se retrouver avec des mutants du genre qu’on croise dans Akira. Bref, de quoi satisfaire bon nombre de “geeks” en effet.

    Pour les autres, reste à déplorer une intrigue qui déroute quand même beaucoup – au risque de perdre des lecteurs en route – et un style réaliste au graphisme un peu “brut”. Pour un monde de brutes, certes.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    A la vie, à l’amour

      Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ...

    Dofus, c’est reparti pour une nouvelle quête

    Dofus, manga double tome 1, Tot (scénario), Ancestral Z et Mojo (dessin). Editions Ankama, ...

    Barrier, à la rencontre de l’autre au-delà de toutes les barrières

     Barrier, Brian K.Vaughan (scénario), Marcos Martin (dessin). Editions Urban Comics, 192 pages, 22,50 euros. ...

    Rêveurs lunaires et vulgarisation scientifique de haut vol

    Les rêveurs lunaires, Cédric Villani (scénario), Edmond Baudoin (dessin). Editions Gallimard/Grasset, 192 pages, 22 ...

    Aurel des planches aux planches

    La menuiserie, chronique d’une fermeture annoncée, Aurel. Editions Futuropolis, 136 pages, 19,99 euros. Il ...

    Tolkien, à la guerre comme naguère

     Tolkien, Eclairer les ténèbres, Willy Duraffourg (scénario), Giancarlo Caracuzzo (dessin), Flavia Caracuzzo (couleurs). Editions Soleil, ...