Bob Morane reprend du service

    Bob morane_couvBob Morane renaissance, tome 1: les terres rares, Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray (scénario), Dimitri Armand (dessin). Editions Le Lombard, 60 pages, 13,99 euros.

    Les vieux héros ne meurent jamais. Et cette rentrée se montre propice en la matière. Après Corto Maltese et Astérix, c’est au tour de Bob Morane de “renaître”.

    Brillant ingénieur des mines, engagé dans l’armée pour “mettre ses compétences au service des autres”, le lieutenant Robert Morane, engagé dans une mission de maintien de la paix au Nigéria (qui compte aussi dans ses rangs le caporal écossais Bill Balantine) outrepasse les ordres pour sauver une famille d’un massacre religieux. Jugé, il est gracié par celui qu’il avait sauvé, Kanem Oussman, devenu le nouveau président du pays ! Mieux, Bob Morane devient le proche conseiller du président et va pouvoir participer à développer une politique de développement de l’éducation grâce à des casques révolutionnaires créés par un laboratoire de neurotechnologies qui a déjà équipé d’une telle prothèse le président Oussman. Mais certains voient d’un mauvais oeil cette opération “éducation contre minerai” mise en place par la France. Et la violence terroriste va venir enrayer l’initiative.
    Pendant ce temps, Bill Ballantine se voit proposer un recrutement dans une société militaire privée par une jolie miss Ylang-Ylang. Et, sur le terrain, Bob Morane va découvrir une étonnante cité inconnue, manifestement dirigé par un chef charismatique au tein jaune…

    A l’image de Bob et Bobette, c’est effectivement une révision complète du personnage qu’ont réalisé Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray.
    En plongeant le vieil héros sexagénaire (mais qui ne fait pas son âge !) dans des situations bien contemporaines, de néo-colonialisme économique, d’intervention militaire française en Afrique ou de guerre ethnique et religieuse, avec des sectes terroristes et même un zeste de technologies de science-fiction. En parallèle, ils font entrer les personnages familiers de l’univers de Bob Morane, “gentils” comme le fidèle Ballantine ou une jolie journaliste rousse et “méchants” comme la dangereuse Ylang-Ylang ou même l’ombre jaune (si c’est bien elle qui envahit la dernière planche). Autant de repères pour les fidèles de cet univers créé en 1953 par Henri Vernes et adapté ensuite en bande dessinée notamment par William Vance. Aujourd’hui, Dimitri Armand, s’inscrit dans cette veine graphique réaliste, imposant bien ses personnages, avec un trait néanmoins un peu appuyé et figé.

    Ce lifting se traduit en tout cas par un mélange détonnant et pas forcément facile à manier, entre le thriller de politique-fiction et l’aventure débridée. De fait, s’il parvient à nouer ces divers fils, ce premier album laisse encore un brin perplexe et dubitatif. A suivre, donc, ne serait-ce que pour voir si Bob Morane, passablement passif dans ce premier tome, entre un peu plus dans l’action.

    [youtube]http://youtu.be/b8D73lNEDMQ[/youtube]

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Retour de Flamme

    La Flamme et l’Orage, tome 1: La ville pétrifiée, Karim Friha. Gallimard BD, 56 ...

    L’uniformité, source de dangers

      Segments -Tome 1: Lexipolis, Richard Malka & Juan Gimenez. Editions Glénat, 48 pages, ...

    Forever Young Perez

    Young, de Tunis à Auschwitz, Eddy Vaccaro (dessin), Aurélien Ducoudray (scénario), éditions Futuropolis, 128 ...

    Le grand chambardement

    La Guerre des Amants – Tome 1 ; Rouge Révolution, Jack Manini & Olivier Mangin. Editions ...

    Soleil Manga continue à réviser ses classiques

    LE ROUGE ET LE NOIR et LES MISERABLES,  Variety art works, 192 pages, 6,95 ...

    Ticket gagnant à la loterie napoléonienne

    POUR TOUT L’OR DU MONDE, t.1: Impostures, Hautière et Grand, ed. Quadrants/Soleil, 48 pages, ...