Bolides à toute vitesse !

    Streamliner, tome 1: Bye-bye Lisa Dora, ‘Fane, Edition Rue de Sèvres, 158 pages, 22,50 euros.

    Des bolides vrombissant dans un désert à perte de vue, des aventuriers de la pire espèce et de jolies pépées… Streamliner, la nouvelle BD de ‘Fane – l’auteur de la fameuse série Joe Bar Team – va séduire les amateurs du genre : un western déjanté avec grosses bagnoles entre Mad Max et la Fureur de vivre.

    L’action se déroule dans les années 1960 au cœur de l’Amérique, où une station-service Lisa Dora Station perdue dans le désert va devenir le lieu de rendez-vous du plus grand “Streamliner” du siècle, cette course automobile extrême où tous les coups sont permis.

    Ce n’est peut-être pas un hasard si ce lieu improbable a été choisi par Billy Joe, baroudeur du désert, blouson et lunettes noires, toujours accompagné de sa  Winchester. En effet, le vieux pompiste Evel O’Neil qui vit seul dans ce trou paumé avec sa fille Cristal, est un ancien pilote de run légendaire dont le passé  le rattrape aujourd’hui. En l’espace de quelques heures, la Lisa Dora Station rameute tous les pilotes chevronnés et marginaux des States !  Il faut dire que l’enjeu est d’importance : il s’agit ni plus ni moins d’être le nouveau chef de bande des Red Noses en s’emparant de la Winchester, le Graal suprême pour tous ces mordus de sensations fortes…

    Sur 158 pages conçus à un rythme haletant, on découvre les préparatifs de cette course hors norme où rien ne se déroule comme prévu.

    Avec cette bande dessinée, découpée comme un story board, ‘Fane, jusque-là plus cantonné dans la série de gags pour motards du Joe Bar Team, entraîne le lecteur dans sa course sur un rythme trépidant, tenant en haleine jusqu’au bout.
    Son style graphique a même évolué, s’échappant du traditionnel gaufrier pour casser les codes avec de grandes cases ou des dessins en pleine page restituant au mieux la démesure de l’Amérique sauvage et la nervosité du récit.

    Si au début, on a un peu du mal  à rentrer dans l’histoire (avec la mise en place des nombreux  personnages), on s’attache finalement à ces anti-héros plus barges les uns que les autres, chefs de bandes, amazones sexy sommairement vêtues, politiques et journalistes corrompus ou encore psychopathe en fuite. Et finalement, on découvre que les garçons ne sont pas si méchants et les filles n’ont pas froid aux yeux.

    Une BD qui ravira un public adulte et adolescent, dont on attend avec impatience le Tome 2 pour se lancer à toute vitesse dans la course !

    Par Ludovic Lascombe

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    De l’autre côté des planches de BD

    Victor Walou coince la bulle, Vermine 01, éditions Pat à Pan, 48 pages, 12 ...

    Les drôles de chiffres et de vérités de la start-up nation

     DataYolo, les vrais chiffres de la start-up nation, Sophie Gindensperger. Editions Les Liens qui ...

    Adieu Klavdia, bonjour Mylène !

    Adieu Kharkov, Mylène Demongeot (scénario), Catel et Claire Bouilhac (dessin). Coll. Aire libre, éditions ...

    Ici, le temps s’écoule magnifiquement bien

    Ici, Richard Mc Guire. Editions Gallimard, 304 pages, 29 euros. Un lieu, en l’occurrence ...

    Petites fables de favela

    Rua Viva ! tome 1: Noticias, El Diablo (scénario), Julien Loïs (dessin). Editions Aaarg !, ...

    Les Grognards se mettent en marche

    Les trois grognards, tome 1: l’armée de la Lune, Régis Hautière (scénario), Frédérik Salsedo ...