Ça, c’est du Vance !

    Tout Vance, tome 13 : l’intégrale / Ramiro, tome 4, Vance, éditions Dargaud, 19,99 euros.

    Pour aller à Compostelle ? C’est par là ! Ramiro, un héros médieval qui a eu son heure de gloire dans les années 70, ne s’embarrasse pas de fioritures. Quand faut y aller, faut y aller ! Même si l’on vous déconseille le chemin, même si l’on y fait de mauvaises rencontres, même si le danger vous guette. C’est le cas dans La Louve d’Arnac suivi de La Tour d’Arnac, les deux récits qui nourrissent ce 13e « Tout Vance » consacré à la quatrième partie de l’intégrale Ramiro, héros d’un autre temps, au sens propre, l’Aventure avec un grand A étant située en 1197, comme au figuré, avec ce personnage magnifique de vertus, défenseur de la veuve et de l’orphelin, dans le registre clairement identifié du bon contre les méchants.

    n vrai conte de fée, sachant qu’en la circonstance, ce bon Ramiro s’entiche d’une belle blonde… Une simplicité déconcertante et pourtant d’une efficacité redoutable. Tout cela dans la vallée du Quercy. Dont l’office du tourisme bénéficie là d’une belle promotion. Eh oui, le Quercy ça existe et ça se visite. Bon, pas dans les conditions dont Ramiro le traverse… Mais quand même ! Alors merci qui ? Merci Vance, « the William Vance », Belge de 76 ans installé en Espagne, au trait inimitable dont a aussi profité, entre autres, Bob Morane et pour beaucoup (Van Hamme n’est pas seul) dans la réussite de son oeuvre majeure, XIII. Oui, ça c’est du Vance ! Un régal. Finalement c’était une bonne idée ces «Tout Vance ». Pour les fans bien sur. Mais pas que.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    A la folie

    Le perroquet, Espé. Editions Glénat, 154 pages, 19,50 euros. 10% de la population française ...

    Philippine Lomar en pleine histoire d’eau polluée

    Philippine Lomar, tome 3: poison dans l’eau, Dominique Zay (scénario), Greg Blondin (dessin). Editions ...

    Plongée dans les nouveaux mystères d’Aquablue

    Aquablue, tome 13 : Septentrion, Régis Hautière, Reno. Editions Delcourt, 48 pages, 13,95 euros. ...

    Apocalypse now

     Dong Xoai, Vietnam 1965, de Joe Kubert, ed. Soleil US Comics, 216 pages, 25 ...

    Loosely Planet Thaïlande, Bangkok en stock

    Loosely Planet Thaïlande, Camille Burger. Editions Fluide glacial, 90 pages, 17,90 euros. Qu’est devenu ...

    Des bleus à l’âme en terre rouge

    N’embrassez pas qui vous voulez, Marzena Sowa et Sandrine Revel. Editions Dupuis, 152 pages, ...