Louve-couvLouve, de Fanny Ducassé. Editions Thierry Magnier, 40 pages, 13.90 €.

    Louve est une jeune fille à la chevelure flamboyante vivant loin de la civilisation, dans la forêt. Elle veille sur des renards qu’elle couve comme une mère. Ces derniers la considère d’ailleurs comme leur semblable. Dans sa cabane, Louve leur prépare du chocolat chaud et les bordent le soir dans leur grand lit, en leur racontant une histoire. Ainsi se déroule la vie de ces roux amis. Mais Louve a un terrible secret. Dès qu’une émotion la submerge, sa chevelure s’enflamme. Plutôt gênant quand on habite dans les bois. Pour éteindre un incendie capillaire, elle courrait se rafraichir dans quelque ruisseau.

    Un jour, alors qu’elle se promenait, elle vit un homme-loup. Son coeur se mit aussitôt à battre. Et ses cheveux, à crépiter. Mais elle eu le courage d’aller à sa rencontre et le prit dans ses bras. Ce qui émut cet Homme-loup que personne jusqu’ici n’avait touché. Et alors que les cheveux de Louve commençaient à s’enflammer, l’Homme-Loup dompta sa chevelure en la nattant. Et ils vécurent heureux, d’amour et de crêpes chaudes.

    Avec ce premier ouvrage, la toute jeune Fanny Ducassé impose un style truffé de petits détails effectués un à un au feutre. Une minutie frénétique impressionnante. Un univers aux couleurs automnales tout en fleurs, en feuilles et en écorce dans lequel le regard se plonge avec plaisir. On déplorera cependant un texte pas à la hauteur des dessins malgré un scénario alléchant. Des maladresses peut-être à mettre sur le compte d’un premier ouvrage. Cependant, on se penchera avec intérêt sur un second.
    Par Gaëlle Martin

    [vimeo]http://vimeo.com/98913366[/vimeo]

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mai 68 (2/6): l’éveil au Grand Soir

    La veille du Grand soir, Patrick Rotman (scénario), Sébastien Vassant (dessin). Editions Delcourt-Seuil, 192 ...

    Basculement collectif

    Le jour où ça bascule, collectif. Editions Humanoïdes associés, 132 pages, 21,99 euros. 40 ...

    Zorkons et gloutons dans la bande dessinée

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Un sacré Choc

    Choc, les fantômes de Knightgrave, tome 1, Stéphane Colman (scénario), Eric Maltaite (dessin). Editions ...

    La BD se joue des fins du monde

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !