Dans la Jungle des comics

    Tendance forte du moment, le comics suscite bien des aspirations chez les éditeurs. A côté des historiques du secteur comme Panini, et après Dargaud (avec l’excellent label Urban comics) ou Glénat, c’est au tour de Jungle (groupe Steinkis) de s’y lancer, ce printemps.

    airboy_steinkisLe nouveau label, Jungle Comics, ambitionne de publier un nombre limité d’albums, one-shots ou intégrales. Et des productions originales et indépendantes plutôt que “des sempiternels développements sur les super-héros de Marvel et DC bien soutenus par le système hollywoodien“, comme le soulignait Moïse Kissous, fondateur et dirigeant du groupe Steinkis, dans un communiqué diffusé hier.

    Première sortie dans cette collection: Airboy, (paru chez Image Comics l’an passé), qui se veut une satire de la tendance lourde du « reboot » des vieux héros et une auto-introspection du monde des dessinateurs de comics. Reconnu pour avoir relancé Starman, et sommé par son éditeur de relancer son vieil héros Airboy, James Robinson sollicite alors un jeune dessinateur et tous deux commencent par partir dans une grosse défonce…  Deuxième parution programmée par Jungle Comics, ce printemps, la réédition en intégrale du fantaisiste Mystery Society, paru en 2011 chez IDW Editions et dessiné par Fiona Staples (qui s’est fait un nom, depuis, avec la saga Saga)…

    Enfin, en fin d’année, le label a prévu de rééditer, en intégrale là-encore, Last Days of American Crime de Rick Remender et dessinée par le brésilien Greg Tocchini.

    Trois titres “représentatifs de la qualité de ce que nous souhaitons proposer chez Jungle Comics”, assure le dirigeant de Steinkis, qui s’engage à rester exigeant et sélectif.

    A vérifier dès le 4 mai (date de sortie des deux premiers albums). Pour ce qu’on a pu voir du début d’Airboy, “mise en abyme sens dessus dessous, bourrée d’humour (et pas que)” – dixit encore Kissous – c’est plutôt alléchant, en effet.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’essentiel est dans les Détails

    Détails d’une vie brésilienne, Gabriel Bà et Fabio Moon. Editions Urban Comics, 136 pages, ...

    Sur la route… de l’horreur

    Severed, destins mutilés, Scott Snyder, Scott Tuft, Attila Futaki, éditions Urban Comics (coll. Indies), ...

    Des héros pas encore populaires

    Héros du peuple, tome 1: l’assassin sans visage, Régis Hautière (scénario), Patrick Boutin-Gagné (dessin), ...

    Un super-bouquin sur les héros de DC Comics

    DC Comics anthologie, collectif, éditions Urban Comics, 288 pages, 22,50 euros. Une quinzaine de ...

    Fascinante finance maléfique

    Black Monday Murders, T1 : Gloire à Mammon, Jonathan Hickman (scénario), Tomm Coker (dessin). Editions ...

    Un très séduisant sombre chevalier

    Batman, The Dark Prince Charming, tome 1, Enrico Marini. Editions Dargaud – DC Comics, ...