Comment gâcher une histoire d’amour

    Adam et elle, Gwen de Bonneval, Michaël Sterckeman, éditions Glénat, Coll. 1000 feuilles, 48 pages, 12,25 euros.

    Une histoire de jeunes hommes et de jeunes femmes d’aujourd’hui, à Paris. Adam s’efforce d’oublier une liaison amoureuse qui s’est mal finie. Au gré des soirées, plus ou moins enfumées et alcoolisées, il rencontre Juliette. Jolie, intelligente, et qui lui accorde en plus toute la liberté et l’espace qu’il souhaite. Le rêve ? Sauf qu’Adam, par crainte d’être de nouveau déçu se lance dans un drôle de stratagème, inventant un homme tombé sous le charme de Juliette dans un train et qui cherche à la revoir. Or, la jeune femme ne lui avoue pas tout…

    Se créer un rival pour tester la force des sentiments de sa partenaire. C’était aussi le thème de La belle image, joli album de Cyril Bonin adapté de la nouvelle de Marcel Aymé, où un homme perdait – littéralement – la tête… Mais l’argument fantastique et le trait, gracieux et élégant de Bonin, avaient un plus fort potentiel que dans ce récit de Gwen de Bonneval, qui ne démarre vraiment que dans ses dernières pages. Auparavant, on aura surtout subi bavardages et scènes de rencontres répétitives et sans grand charme graphique, au point de se perdre entre des personnages trop semblables et pas franchement intéressants. La deuxième partie de l’aventure sera peut-être plus intense…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Malaterre et mal au père

    Malaterre, Pierre-Henry Gomont. Editions Dargaud, 192 pages, 24 euros. Ici, tout commence par la ...

    Zep réussit son retour à la Terre

    The End, Zep. Editions Rue de Sèvres, 88 pages, 19 euros. Après un dernier ...

    Basculement collectif

    Le jour où ça bascule, collectif. Editions Humanoïdes associés, 132 pages, 21,99 euros. 40 ...

    “Prolongations” et deuxième mi-temps réussie

    Prolongations, tome 2 : Dépendance, Robin Walter, éditions Des Ronds dans l’O, 72 pages, ...

    Les animaux retrouvés des marais d’Amnésie

    Le catalogue des animaux disparus dans les marais d’amnésie, Gérald Poussin. Editions Les Cahiers ...

    L’ombre du Z, un très grand album !

    L’ombre du Z, V.O., André Franquin, éditions Marsu Productions. 130 pages, 119 euros. C’était ...