Conrad et Frissen bétonnent

    Le Duc Béton, tome 1: l’homme au masque de cuir, Didier Conrad, Jerry Frissen. Editions Fluide glacial. 48 pages, 10,80 euros.

    C’est le genre de bande dessinée qu’aurait aimé lire Francis Bouygues ou qu’il faudrait glisser à son fils Martin… Ou pas. Le Duc Béton est en effet l’héritier de la société des bétonneries européennes. Adepte de l’écu voire de la piastre et des vraies valeurs, il cache son visage atrocement mutilé (ou pas…) derrière un masque et s’est donné pour but de venger son père, victime de l’attentat qui l’a défiguré. D’ici là, il vit avec sa mère, Céleste (et leste) Tassigny de Marlebranche qui s’est entiché d’un petit mari, Octavio di Chipolino et voyage en bétonneuse de luxe. Une existence coulée dans du béton mais qui va se voir perturbée par une sordide histoire d’exorcisme (et deux valises de billets de banque) impliquant un Vatican pas si catholique…

    Apparu dans le magazine Fluide glacial en fin d’année dernière, le Duc Béton a désormais droit à son premier album en ce mois d’août. De quoi poser les fondations (en béton, bien sûr) de ce nouveau super-héros, le seul “100% européen“, bien parti pour succéder, dans un autre style au Super-Dupont de Gotlib et Lob…

    Autre ambiance (plus trash), mais même humour délirant et bien déjanté (à ce propos, pour les adeptes de la quatrième de couverture, inutile de chercher des infos dans le résumé de celle-ci, pas plus que les mystères de l’érotisme et les officiers allemands sado-maso qu’elle évoque…).

    Pour cette première collaboration ensemble, le scénariste Jerry Frissen (Lucha libre ou Les Zombies qui ont mangé le monde) et le dessinateur Didier Conrad (celui des Innomables ou de Bob Marone, dont on retrouve le style “gros nez” fouillé) s’en donnent à coeur joie dans le mauvais esprit, avec notamment une relecture toute personnelle du nouveau Testament, jusqu’à l’explosion (de rire) finale.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Alice toujours au pays des contes défaits

    Alice aux pays des singes, livre III, Tébo (scénario), Keramidas (dessin). Editions Glénat, 48 ...

    Vincent Rossi, la trajectoire d’un futur grand pilote français

    Trajectoires, tome 1 : Deux tours d’horloge. Roger Seiters, Johannes Roussel. Editions Glénat, collection ...

    Une page noire s’ouvre de nouveau

    Les lumières de la France, tome 1: la comtesse Eponyme,  Sfar, éditions Dargaud, 64 ...

    Une BD bonne comme… un bon Bordeaux !

    Châteaux Bordeaux, T2 L’œnologue, par Corbeyran et Espé chez Glénat, 13,9 €. Une intrigue ...

    Barbouze en version originale

     L’Original, Emmanuel Moynot. Editions Casterman, 80 pages, 18 euros. Quand un vieux barbouze croise ...

    Les Etats-Unis dans la Grande Guerre en noir et blanc

    La Grande Guerre vue par les Américains, carnet du Cpt. Alban Butler Jr, de ...