Dans le moule des Gadzarts

    Rentre dans le moule, Le Cil Vert, éditions Delcourt, coll.Shampoing, 128 pages, 15,50 euros. Parution 27 septembre 2017.

    Alors que sa femme, Clara, est sur le point d’accoucher, Jean a accepté d’aller revoir son “ancien” de l’école des Arts et métiers, qui pourrait lui procurer un travail sur de chef de chantier. Ce qui n’enchante guère Clara, qui voit surtout poindre un avenir de jeune mère esseulée tandis que son mari sera toujours absent. Jean, lui, est en plein doute existentiel. N’ayant jamais trop su ce qu’il voulait véritablement faire de sa vie, il a accepté de s’inscrire dans le rêve parental de le voir ingénieur. En allant retrouver son “ancien Gad’zarts”, il se remémore son passage dans la célèbre école, ses rites et comment il est “rentré dans le moule”. Et comment cela pourrait rejaillir sur sa vie de couple…

    Après le “faux boulot”, le vrai. Dans son précédent album, l’auteur normand Sylvère Jouin (alias donc Le Cil vert) racontait avec humour et beaucoup d’humanisme son activité d’animateur dans un camp de vacances pour personnes handicapées. Ici, il poursuit dans la veine autobiographique en passant à l’étape suivante de l’entrée dans le monde du “vrai” travail, précédée par le “formatage” d’une grande école. Et comment il va en ressortir finalement.
    On y retrouve le même style d’humour distancié, le même style graphique un peu caralien (et il y a pire comme référence !), les mêmes doutes sur la manière dont on parvient ou pas à gérer sa vie.
    Les deux épisodes évoqués ici sont bien distingués, entre la partie “Gadzarts”, flash back en tons sépia, et la partie présente, plus colorée. Mais cette juxtaposition génère aussi une frustration, celle de ne faire que survoler finalement les deux moments évoqués. Peut-être que l’auteur n’a pas pensé avoir suffisamment de matière pour se centrer sur un seul sujet. Mais la description du bizutage et de la vie interne aux Arts et métiers auraient sans doute pu justifier un album à eux seuls.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ultime rebondissement (enfin)

    Ultime frontière, tome 4, Léo (scénario), Icar (dessin). Editions Dargaud, 48 pages, 11,99 euros. ...

    Déshonoré de Balzac

    Abymes, tome 1, Valérie Mangin, Griffo, éditions Dupuis (coll. Aire libre), 56 pages, 15,50 ...

    Naissance d’un super-héros

    Battling Boy, tome 1, Paul Pope, éditions Urban Comics, 208 pages, 17,95 euros. La ...

    Le sens de la vie en ville

    Les Spectateurs, Victor Hussenot. Editions Gallimard, 96 pages, 18 euros. Dans une grande ville ...

    Ces très chères élites

    Chères élites, James (scénario), François Ravard (dessin). Editions Fluide glacial, 56 pages, 14,50 euros. ...

    Une révélation renversante

    Prométhée, tome 7: la théorie du 100e singe, Christophe Bec, Stefano Raffaele, Soleil, 48 ...