Categories
historique Les albums à ne pas rater

De belles images sur sa colère

Mettez des mots sur votre colère_couvMettez des mots sur votre colère, Marc Malès. Editions Glénat, 144 pages, 25,50 euros.

Voici un singulier album, à plus d’un titre.

Au début du XXe siècle, aux Etats-Unis, Owen Brady est un photographe un peu particulier. Oeuvrant pour le National Child Labour Committe (le comité national contre le travail des enfants), il parcourt le pays – et fait différentes rencontres marquantes – pour prendre des portraits de tous ces très jeunes travailleurs. Le comité ayant l’objectif de mieux sensibiliser l’opinion à sa cause avec ces preuves irréfutables. Arrivé au terme de son projet, Brady vient rendre compte de son expérience à son mentor, M.Evans. Et il lui confie sa détresse. Car ce combat, il le mène aussi contre ses propres traumatismes d’enfant battu. Cherchant à s’oublier dans l’alccol ou avec une prostituée de passage. Sa colère explose aussi périodiquement en accès de violence incontrôlés…

Avec son format à l’italienne, ses tonalités sépia et son style graphique classique, cet album replonge le lecteur dans l’Amérique du tout début du XXe siècle, avec un aspect documentaire qui laisse à penser qu’il s’agit là d’une histoire vraie. Basé, de fait, sur le travail réalisé par le photographe Lewis Hine, le récit est parfaitement imaginaire s’agissant du personnage d’Owen Brady. Mais c’est la réussite de Marc Malès que d’avoir rendu aussi fort et crédible son héros. La narration en voix off renforçant cet aspect introspectif, de l’étude sociale à la psychologie intime du personnage.

Mettez des mots sur votre colère_planche

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *