De Gaulle prend le pouvoir

    Charles de Gaulle, tome 3: 1944-1945, l’heure de vérité, Jean-Yves Le Naour (scénario), Claude Plumail (dessin). Editions Grand Angle / Bamboo, 56 pages, 13,90 euros.

    Juin 1944. Quatre ans après son audacieux Appel qui va préserver l’honneur de la France dans la débâcle et tandis que le maréchal Pétain imagine son invraisemblable passation de pouvoir sous l’Arc de triomphe avec le Général de Gaulle, ce dernier n’a guère d’autres raisons de sourire. Bloqué à Alger avec son gouvernement provisoire, il sait que ses “alliés” anglais et surtout américains veulent lui “voler la victoire”. Roosevelt, qui considère De Gaulle comme un dictateur en puissance est plutôt enclin à négocier avec les autorités de Vichy et envisage pour la France un statut à l’Italienne, sous domination US. Et les relations avec Churchill sont particulièrement orageuses.
    C’est ainsi que De Gaulle n’est averti du Débarquement en Normandie que la veille du D-Day. Et qu’il doit batailler ferme pour obtenir de pouvoir aller en France. Rusant, il en profitera pour marquer une première fois sa présence, à Bayeux, avec son premier discours en France (en partie) libérée. Dans la foulée, un autre enjeu crucial apparaît : la libération de Paris. Là encore, alors que les FFI à dominante communiste ont déclenché l’insurrection, il n’est pas question pour le chef de la France libre de laisser libérer la capitale par l’armée américaine. Le général Leclerc et sa 2e DB y veilleront. Mais tout n’est pas réglé pour autant…

    Si le premier tome – De Gaulle en captivité pendant la Première Guerre mondiale – évoquait un épisode de jeunesse plutôt méconnu de l’histoire du “Grand homme”, ce n’est pas le cas des deux suivants, qui accompagnent deux grands moments de l’histoire française du XXe siècle. Mais, de même que cette série n’est pas réellement un “biopic” du Général, elle n’est pas non une nouvelle “histoire de France en bande dessinée”. Habitué (et doué pour cela), Jean-Yves Le Naour en raconte plutôt les coulisses et, singulièrement, la dimension politique. Dans ce troisième tome encore, les combats évoqués sont moins ceux se déroulant sur les plages normandes le 6 juin 1944 que les négociations tendues entre De Gaulle et ses alliés pour faire prévaloir son pouvoir. Puis la manière très stratégique dont il a imposé sa légitimité à Paris. Sans agir en “dictateur”, mais incontestablement en posant un pouvoir fort et personnel, porté par une vision claire d’une “certaine idée de la France”.
    Tout cela est raconté et décrit de façon limpide et intelligente. Et l’ensemble reste plutôt dynamique – ce qui n’est pas évident s’agissant d’échanges feutrés et essentiellement verbaux – restituée par le dessin ligne claire de Claude Plumail.
    Bref une trilogie de vulgarisation historique qui atteint son objectif.
    L’évocation du retour du Général au pouvoir lors de la crise de 1958 ou sa fin de règne tumultueuse en 1968 ne manquerait pas d’intérêt. De quoi susciter une suite à cette première trilogie ?

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Okko avant Okko, aux racines du mythe

    Okko, tome 9: le cycle du vide 1/2, hub. Editions Delcourt, 62 pages, 14,95 ...

    Gauguin très nature

    Gauguin loin de la route, Maximilien Le Roy (scénario), Christophe Gaultier (dessin), éditions Le ...

    La guerre du Kosovo au-delà des clichés

    La dernière image, une traversée du Kosovo de l’après-guerre, Gani Jakupi, collection Noctambule, éditions ...

    A chacun son Tour (2) : le Génie des origines

    Léonard, tome 44, Tour de génie, Turk et  Bob de Groot. Editions le Lombard, ...

    Eternel Fantomas

    La colère de Fantomas, tome 1: les bois de justice, Julie Rocheleau, Olivier Bocquet, ...

    Voyage au bout de l’enfer avec Vehlmann et Kerascoët

    VOYAGE EN SATANIE, t.1, de Vehlmann et Kerascoët, ed.Dargaud, 56 pages, 13, 95 euros. ...