Déraison sociale

    Revanche, tome 2: Raison sociale, Nicolas Pothier (scénario), Jean-Christophe Chauzy, éditions Treize étrange / Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    Au printemps 2012, Revanche était apparu comme une sorte d’ovni jubilatoire, avec son “super-héros social” défendant la chômeuse et le licencié et châtiant les patrons voyous, version hexagonale et (à peine cryptée) de Superman, caché sous l’identité d’un conseiller de la patronne des patrons. Aujourd’hui, Thomas Revanche est de retour, pour une nouvelle série d’histoires courtes, s’attaquant à un producteur véreux, au gérant vieillissant d’une affaire de prothèses mammaires frelatées, à un entrepreneur de BTP louche ou à un flic harceleur. Occasion, également, d’en découvrir un peu plus sur les motivations et l’histoire personnelle du héros et commet un ex-journaliste de PQR est devenu “teigneux”…

    Surprise mise à part, c’est toujours avec plaisir que l’on retrouve Revanche. Mais si le trait de Chauzy est toujours aussi vif et énergique, le ton a changé. Ce deuxième tome est nettement moins drôle et sarcastique. Plus ambitieux aussi, narrativement, puisque l’ensemble des récits se répond, à travers l’enquête autour de la disparition du fabricant de prothèses. Plus sérieux, donc. Lle fond de l’air était plus à la révolte sauvage qu’à l’ironie facile. Mais cette évolution, si elle ne fait rien perdre à la causticité des récits, atténue la singularité de l’entreprise.  Comme s’il n’y avait plus de quoi rire. Ce qui est quand même dommage. A tous points de vue.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le club des cinq animaux sans maîtres

     Les cinq sans maîtres, tome 1, Cazenove et Karinka (scénario), Jytéry (dessinateur), Amouriq et ...

    Le grand moment final du “Grand mort”

    Le Grand mort, tome 8: Renaissance, Jean-Blaise Djian et Régis Loisel (scénario), Vincent Mallié (dessin). ...

    “Anuki” sans parole, mais non sans talent dans le Courrier picard

    On a déjà évoqué, voilà quelques jours, la sortie d’Anuki, nouvel album Bd/Jeunesse des ...

    L’éternel retour d’Alix

    Alix senator, tome 1 : Les Aigles de sang, Valérie Mangin et Thierry Démarez. Editions ...

    Parfum de nostalgie

    Gaston hors-série. Des gaffes et des chats, dessin et scénario : Franquin avec l’aide ...