Des affaires pas si étrangères

    Quai d’Orsay, tome 2, chroniques diplomatiques, de Christophe Blain et Abel Lanzac, éditions Dargaud, 104 pages, 16,95 euros.

    Dans le premier tome de Quai d’Orsay, on avait appris à découvrir la fougue d’Alexandre Taillard de Vorms (dont toute ressemblance avec un certain Dominique de Villepin ne serait pas que pure coïncidence…), ministre des Affaires étrangères du gouvernement français. Cette fois, on le découvre en pleine crise internationale, alors que les Etats-Unis sont impatients d’aller bombarder et occuper le Lousdem (un pays moyen-oriental, dont toute ressemblance avec l’Irak ne serait pas… etc). Opposé à cette intervention, Taillard de Vorms va mener la bataille diplomatique dans l’enceinte de l’ONU à New York, en compagnie de sa bande de conseillers, parmi lesquels on retrouve aussi Arthur Vlaminck, en charge de l’écriture des discours du ministre et assez préoccupé de pouvoir retrouver sa fiancée à temps…

    Du Quai d’Orsay, ce second album déplace son décor jusqu’à la scène internationale, la tribune de l’ONU devenant ici une enceinte de théâtre à la (dé)mesure du personnage de Taillard de Worms. Plus encore peut-être que dans le précédent, celui envahit tout l’espace par sa gestuelle, sa grandiloquence, mais aussi sa verve romanesque. Chacun se souvient encore de ce grand moment – l’un des seuls aussi, la mémoire oublieuse du quinquennat chiraquien dusse-t-elle en souffrir – de Villepin faisant son plaidoyer devant les Nations unies pour se démarquer de l’invasion américaine en Irak. On le retrouve ici, vibrant et grandiose, moment de bravoure fort bien restitué par le dessin énergique et dynamique de Christophe Blain. Mais tout l’intérêt – qui était déjà celui du précédent tome – de l’album est bien sûr d’évoquer aussi les préparatifs inconnus du discours, les coulisses et le fonctionnement au plus près d’un ministère ou, comme ici, d’une équipe de conseillers en action d’urgence – on songe au récent et excellent film de Pierre Schoeller l’Exercice de l’Etat. La présence au scénario – et sous pseudo – d’un ancien diplomate est bien sûr essentiel dans la crédibilité et l’effet de véracité rendus par l’album.

    Pas forcément toujours très diplomate, un album criant de vérité et non dénué d’humour. Et encore meilleur que le précédent, par son ampleur et sa vista.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    American Gods

    DES DIEUX ET DES HOMMES, t.1: La fin du commencement, de Jean-Pierre Dionnet et ...

    Hollande, un président dur à cerner

    Moi président, ma vie quotidienne à l’Elysée, Faro, Marie-Eve Malouines, éditions Jungle, 65 pages. ...

    Tortue un jour…

    Les Tortues Ninja, Tome 2 – Ennemis un jour…, Kevin Eastman, Tom Waltz & ...

    Dans les coulisses de l’Assemblée nationale

    Le député, la noble assemblée, Xavier Cucuel (scénario), Al Coutelis (dessin). Editions Grand Angle ...

    Vus au Louvre

    La traversée du Louvre, David Prudhomme, éditions Futuropolis – Musée du Louvre, 80 pages, ...