Déshonoré de Balzac

    Abymes, tome 1, Valérie Mangin, Griffo, éditions Dupuis (coll. Aire libre), 56 pages, 15,50 euros.

    En ce printemps 1831, tout va pour le mieux pour Honoré de Balzac, bourgeoisement installé dans sa bonne ville de Bayeux. Jusqu’à ce que son feuilleton soit retiré de La Revue de Paris et, surtout, remplacé par un autre récit… qui raconte les turpitudes d’un certain Honoré de Balzac ! Apparemment fort bien inspiré, l’auteur anonyme raconte au plus près la “misérable petite pile de secrets” qui forme sa vie. Et cette mise à nu risque de ruiner la vie sociale, voire même la liberté de l’écrivain, qui s’engage dans une périlleuse enquête pour tenter d’arrêter ce processus implacable.

    Cet album est une drôle de comédie humaine, où l’auteur se retrouve piégé par sa création, qui lui échappe. Jusqu’à la folie. Une mise en abyme ou le héros/auteur devient le héros/personnage de sa propre vie. Le récit est joliment mené, et toujours bien maîtrisé, même si la fin, cohérente, s’avère un peu décevante car trop prévisible. En revanche, Griffo restitue une ambiance du XIXe siècle somptueuse, avec un trait semi-réaliste détaillé.

    De plus, si l’histoire s’achève bien à l’issue de ces 56 pages, le projet s’inscrit dans une trilogie ambitieuse. Et alléchante. Autour de ce même concept, on découvrira dans le second tome une histoire autour du réalisateur Henri-Georges Clouzot tournant un film sur Balzac, puis un dernier épisode mettant en scène, dans la maison de Balzac à Bayeux… Valérie Mangin, elle-même, avec (et dessinée par) son compagnon Denis Bajram ! La mise en abyme poussée jusqu’à son terme.

    Avantage supplémentaire, ces deux prochains tomes sont prévus pour sortir très vite, dans les deux prochains mois.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Blanqui, ni vieux ni bête grâce à Le Roy et Locatelli-Kournwsky

    Ni Dieu, ni maître, Auguste Blanqui, l’enfermé, Loïc Locatelli-Kournwsky, Maximilien Le Roy, éditions Casterman, ...

    Joffo toujours sous une bonne étoile avec Kris et Maël

    Un sac de billes, seconde partie, Kris, Vincent Bailly, éditions Futuropolis, 64 pages, 16,25 ...

    Camus, un homme révolté dans le siècle

    Camus, entre justice et mère, José Lenzini (scénario), Laurent Gnomi (dessin), Editions Soleil, 120 ...

    Sex & violence et pulsions très humaines

    Sex & violence, Jimmy Palmiotti, Justin Gray (scénario), Jimmy Broxton, Juan Santacruz, Romina Moranelli, ...

    L’uniformité, source de dangers

      Segments -Tome 1: Lexipolis, Richard Malka & Juan Gimenez. Editions Glénat, 48 pages, ...

    La croisière s’amuse

    LE MARIN, L’ACTRICE ET LA CROISIERE JAUNE, t.1 : un nouveau départ, de Régis ...