tikitis_3L’homme aux mille tours

    Les Tikitis, groupe de super justiciers ayant atteint la limite d’âge coulent une retraite paisible sur une petite île du Pacifique. Mais des sirènes mangeuses d’hommes arrivées dans ce petit coin de paradis sont l’annonce que la retraite n’est pas l’arrêt des ennuis. Ces “dames” ne sont que l’avant-garde de l’armée de Zeus. Et oui… les catcheurs masqués, prisonniers sur une galère, vont se rejouer l’Odyssée d’Homère en direct live. Et comme le dieu a un sale caractère ce ne sera pas de la tarte !

    Nous avons ici un univers bien personnel. Comme dans la série mère “Lucha libre” et les autres déclinaisons de celle-ci, on retrouve un humour particulier, parfois très fin mais souvent beaucoup moins, c’est plutôt le style grosse farce de potache. On aime ou pas mais force et de constater que ce genre rencontre un réel succès auprès des jeunes. Pour fans ou un après-midi pluvieux…


    Les Tikitis, tome : 3, L’homme aux mille tours, Jerry Frissen & Fabien M. Editions Les Humanoïdes Associés ; 48 pages ; 12,90€



    La Dernière Nuit de Dieu

    mister_hyde_1

    11 avril 1890 à Londres. Une infirmière met un terme à la vie misérable d’Elephant Man. Une euthanasie charitable. Huit années plus tard, cette infirmière, lectrice de Darwin, est engagée comme gouvernante par le docteur Jekyll. Celui-ci, qui a été exclus de la Société Royale pour théorie subversive, consacre sa vie à de mystérieuses recherches. Pour continuer ses expériences, il doit se rendre en Suisse…

    Faire du docteur Jekyll l’héritier des recherches de Frankenstein ne manque pas d’intérêt et peut ouvrir sur des prolongements intéressants. Démiurges et victimes, ces deux monstres sacrés du fantastique offrent aux scénaristes un riche matériau. Mais l’on regrette ici, la division en deux volumes de cette histoire. Si la fin de cet album est prometteuse, le reste du volume s’avère frustrant en ne faisant que poser des questions sans réponses. On espère trouver plus de consistance dans le second volet. A noter le dessin élégant et la mise en couleurs en gris et sépia particulièrement réussie.

    Mister Hyde contre Frankenstein, tome 1 – La dernière nuit de Dieu, Dobbs &Antonio Marinetti. Editions Soleil 48 pages ; 13,50 €

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le dessin de presse dans le monde

    Un œil sur le monde, Les meilleurs dessins de presse internationaux de 1989 à ...

    De l’humour avant toute chose

    [media id=36 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Application du droit d’Azil

    Azil, tome 1: chez Gaëtan Belpincé, Jean-Marie Omont et Charlotte Girard (scénario), Tanja Wenisch ...

    Il y a de l’Ekhö !

    Ekhö, tome 1: New York, Arleston, Barbucci, éditions Soleil, 48 pages, 13,95 euros. Des ...

    Waldo, polar fait maison

    Waldo, Lorraine les Bains. Editions Lapin, 128 pages, 20 euros. On connaissait la mention ...