Du sang, des larmes et une série (très) noire

    IMG_0621Blood and tears, Emmanuel beaudry (scénario), Scott Charron (dessin). Y.I.L. éditons, 84 pages. 16 euros.

    Un récit de série noire, bien noir. Le docteur Benjamin a tout pour être épanoui : un métier qu’il honore, un gentil petit garçon, une belle femme qu’il adore. Mais tout bascule le jour où il se retrouve victime d’un odieux chantage. Il se voit sommé de tuer un patient qui doit subir une banale opération d’appendicite. Ayant tenté de jouer au plus malin, avec l’appui d’un flic à qui il avait précédemment sauvé la vie, le médecin va perdre sa raison de vivre. Et mu par la haine, il va se montrer prêt à tout pour se venger, au risque de se perdre…

    Du polar hard boiled, bien sombre, a l’image du noir et blanc très contrasté qui porte cette histoire de vengeance à la fois linéaire et très ambiguë. Dans une métropole américaine anonyme, cette histoire pleine de sang et de larmes illustre à la fois un désespoir existentiel et une dérive semblant prôner la légitimité de se faire justice soi même – jusqu’au twist final, qui renverse habilement le regard – même si la chute pourra apparaître un brin convenue, elle est bien amenée. L’ensemble du récit est, également, bien mené, avec des personnages bien campés. Quant au dessin de Scott Charron, s’il n’est pas exempt de défauts, dans l’expressivité des personnages notamment, il tient quand même bien la route. Au final une histoire archétypale qui est un bel exercice de style et une bonne illustration de genre.

    IMG_0623

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Jack Barack et un immanquable

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    La Romanée comptée, quand la Chine s’éveillera… au vin rouge

    La Romanée contée, Pinot noir contre Dragon blanc, Philippe Bercovici (dessin), Benoist Simmat (scénario). ...

    Mai 68, le Diable s’en mêle !

     Catacombes – Tome 3 : Sous les pavés, les entrailles, Jack Manini et  Michel Chevereau. ...

    BD : classique et bientôt classique

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Bons Sauvages de Mélanie Rutten

    Les Sauvages, Mélanie Rutten, éditions MeMo, 40 pages, 14,50 euros. Lorsqu’on connaît le travail ...

    Pour dire non aux diktats de la mode

    La Dictature des Petites Couettes, Ilya Green. Editions Didier jeunesse. Dès 3 ans, 11,10 ...