Emporté par ce Tsunami

    Tsunami, Stéphane Piatzszek (scénario), Jean-Denis Pendanx (dessin), éditions Futuropolis, 112 pages, 20 euros.

    Après Kililana Song de Benjamin Flao, c’est un autre très beau voyage, dépaysant et fort, que proposent ici Stéphane Piatzszek et Jean-Denis Pendanx. Et après l’Afrique orientale, cap vers l’Asie. Plus précisément l’Indonésie. Neuf ans après le tsunami de 2004.
    Romain, un jeune électricien, débarque à Bandah Aceh, sur l’île de Sumatra, qui avait été balayée par la vague apocalyptique. Il est là pour retrouver la trace de sa soeur, Elisa, médecin versé dans l’humanitaire, disparue sans laisser de traces en 2005. D’île en île – dans un archipel qui en compte 18 000 – suivant le fil ténu d’une piste évasive, Romain va faire des rencontres marquantes : une jeune papoue en cavale -elle aussi lestée de secrets- un étrange allemand mutique, gardien de fantômes, un ex-barman séropositif et très cool. Il va surtout aboutir à Palambak, dans un village vacances esseulé, en face de Sikandang, la mystérieuse “île des esprits”, qui pourrait bien apporter des réponses à ses interrogations…

    Encore un album qui fait merveilleusement voyager, tout en apportant des éclairages très informatifs sur un coin méconnu de la planète. La démarche rejoint, sur plusieurs points, celle déjà à l’oeuvre dans Kilalana song. Ici aussi, le récit est nourri du désir de l’auteur de faire partager ses connaissances d’un pays lointain qu’il connaît fort bien. Basée manifestement sur du “vécu”, l’intrigue sait pourtant s’en distancier, s’enrichissant d’une enquête policière, d’errance individuelle, de quête initiatique et même, dans le final, d’un basculement dans un fantastique onirique parfaitement maîtrisé. Autre point commun, ces deux jolis albums récents édités par Futuropolis, sont graphiquement magnfiiques. Si le trait de Pendanx est plus détaillé et précis (avec quelques planches stupéfiantes “avant/après” à Banda Aceh), il s’apparente aussi aux carnets de voyages, très joliment rehaussés à l’aquarelle. Vraiment somptueux, là encore.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    BD : Des vies (presque) banales

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Foot : le tour du terrain

    Prolongations, tome 1 : Passion, Robin Walter. Editions Des ronds dans l’O, 80 pages, ...

    Renaud Dillies toujours de très bon goût

    Saveur Coco, Renaud Dillies, éditions Dargaud, 80 pages, 16,45 euros. Il n’est pas sûr ...

    Nouveau rebond du Marsupilami : Hip, hip, hip, Houba !

     Le Marsupilami, en album, lui-aussi, a du succès. Une autre chronique, après celle d’hier, ...

    La vieille dame et la mer (qui ronge la falaise)

    Jamais, Bruno Duhamel. Editions Grand Angle, 54 pages, 15,90 euros. Sortie le 10 janvier ...

    Mister Tibet

    Mystères, une biographie en images, Vincent Odin, Editions Daniel Maghen, 364 pages. 59 euros. ...