En ces temps-là

    [media id=21 width=320 height=240]

    pain_dalouette_1

    Pain d’alouette.- La guerre terminée, la vie reprend son cours. Le 20 avril 1919, le Paris-Roubaix remet la petite reine à l’honneur. “Les pavés de l’enfer du Nord” sont aux premières loges. Traversant des paysages dévastés par la Grande guerre, les coureurs se donnent à fond, encouragés par des spectateurs issus de toutes les couches sociales. Parmi eux Quentin Tiernois et son neveu Elie. Quentin, ancien coureur, gazé à Ypres, n’a jamais gagné cette course mais il l’aime. De son côté, Elie admire ces forçats de la route qui triment, souffrent et vont courageusement au charbon. Une expression qu’il connaît bien puisqu’il travaille à la mine.

    Au même moment, dans un orphelinat, Reine Fario, une très jeune enfant est victime de la brutalité du directeur. C’est la fille d’Amédée, “l’Aigle sans orteils”, tué sur le front…

    Suite de l’Aigle sans orteils, ce Pain d’alouette offre plusieurs degrés de lecture. Une lecture sportive tout d’abord, une autre, sentimentale avec l’histoire de Reine et une troisième, plus sociales avec une esquisse de lutte des classes. Un livre complet avec des dessins et une mise en couleurs particulièrement réussis. Superbe !

    Pain d’alouette, Christian Lax. Editions Futuropolis, 72 pages, 16 €


    romans photos prof choron

    Les romans photos du professeur Choron.- Rire et faire rire ! C’était le but avoué du journal Hara Kiri. Dans les années 60-70, ce journal, qui se qualifiait lui-même de bête et méchant, avait pour ligne de conduite : rire de tout. Situé franchement dans l’opposition et avec la volonté de briser les tabous, c’est vrai que souvent les choix de la rédaction faisaient rire. Rire jaune ou aux larmes mais rire.

    L’une des rubriques fameuses du journal était une parodie de Nous Deux ou Confidences, ces revues étaient alors célèbres pour leurs romans-photos à l’eau de rose. L’équipe de Hara Kiri en détourna le sens dans l’esprit du journal. C’est graveleux et même parfois vulgaire mais c’est drôle,  irrévérencieux et décapant comme un verre de vitriol. On y retrouve le décalage qui existait entre l’esprit Hara Kiri et l’environnement socioculturel de l’époque. Au détour des pages des célébrités du monde du spectacle tiennent un rôle dans ces comédies très (dé)culottées.

    Pour public averti, un album en forme de souvenir pour une époque charnière.

    Les romans photos du professeur Choron, Wolinski & Chenz. Drugstore, 240 pages ; 30 €.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Junior”, un rêve d’éducation parentale qui fait frémir

    Junior, J.Personne. Editions Les Enfants rouges, 88 pages, 17,50 euros. Histoire d’une éducation parfaite. ...

    Des semi-elfes à moitité convaincants

    Elfes, tome 4: l’élu des semi-elfes, Eric Corbeyran (scénario), Jean-Paul Bordier (dessin), éditions Soleil, ...

    Danse macabre avec Céline

    La cavale du Dr Destouches, Christophe Malavoy (scénario), Gaëtan et Paul Brizzi (dessin). Editions ...

    Le Pen, crépuscule d’une présidence

    La présidente, tome 3: la vague, François Durpaire et Laurent Muller (scénario), Farid Boudjellal ...

    Noob, une série qui joue bien le jeu

    Noob, tome 5: la coupe de fluxball, de Fournier et Cardona, éditions Soleil, 48 ...

    Un jeu bien exécuté

    L’exécuteur, le jeu mortel, John Wagner (scénario), Arthur Ranson (dessin). Editions Delirium, 96 pages, ...