Entraînés dans la spirale avec Zaya

    Zaya, tome 1, de Jean-David Morvan, Huangjiawei, éditions Dargaud, 80 pages, 14,95 euros.

    Dans un lointain futur, sur la planète Anapafé 6, un étrange tueur décime les grands pontes d’une organisation mafieuse, “la Spirale”. De son côté, Zaya Oblidine est une mère épanouie de deux jumelles,  jeune artiste dont les holo-sculptures connaissent une renommée croissante sur cette terre pas si éloignée de la nôtre. Jusqu’à la moitié de ce premier tome, l’intrigue de Zaya paraît aussi obscure et chantournée que peuvent l’être les dessins – superbes au demeurant – de Huangjiawei. Mais, et c’est un premier signe de réussite, ce flou n’est pas un frein à la lecture. Au contraire, cette longue séquence d’exposition (qui ne manque cependant pas d’action) permet de s’attacher à l’héroïne, tout comme d’accroître la curiosité sur les motivations du mystérieux assassin et de ses victimes.
    La révélation – amenée par quelques indications, comme les capacités au close-combat de la jeune artiste – et la jonction entre ces deux histoires parallèles ont lieu page 41: Zaya est une ancienne employée de la Spirale. Libérée temporairement, elle ne peut refuser la mission qui lui est donnée: éliminer le fameux danger de ses patrons. Embarquée dans un vaisseau spatial en compagnie d’une intelligence artificielle, qu’elle se dépêche de reprogrammer, elle lance véritablement l’aventure de ce polar interplanétaire déjà envoûtant.
    Au scénario, toujours très professionnel et virtuose de Jean-David Morvan, s’ajoute en effet le trait “biomécanique” du jeune dessinateur chinois Huangjiawei, aussi à l’aise pour croquer de belles jeunes femmes expressives (à l’image du dessin de couverture) que des séquences de combats dantesques, des villes à l’architecture florissante et baroque ou quelques séquences spatiales assez étonnantes.
    Avec ses teintes gris-métalliques enrichies de quelques touches de couleurs, et son découpage très dynamique, un premier album qui emporte déjà totalement dans cette spirale infernale.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • JDMorvan

      Merci beaucoup messieurs les Picards ! Je me suis permis de mettre votre lien sur ma page facebook.
      JD

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les vikings prennent l’Eire

    Walhalla, tome 3: un appel d’Eire, Nicolas Pothier (scénario), Marc Lechuga (dessin). Editions Glénat, ...

    Betty Barnowsky tout terrain

    XIII Mystery, tome 7: Betty Barnowsky, Callède (scénariste), Sylvain Vallée (dessin). Editions Dargaud, 56 ...

    Une foi révélée dans la cire

    La cire moderne, Vincent Cuvellier (scénario), Max de Radiguès (dessin). Editions Casterman, 160 pages, ...

    Chroniques guerrières

    Géronimo de Matz et Jef, edition Rue de Sèvres, 120 pages 18 euros C’est ...

    Mauvaises ondes

    Zone blanche, Jean-Claude Denis, éditions Futuropolis, 72 pages, 16 euros. Dernier ouvrage en date ...