Gengis Khan avant Gengis Khan

    gengis_khan-couvGengis Khan, Denis-Pierre Filippi (scénario), Manuel Garcia (dessin), Marie Favereau (conseillère historique). Editions Glénat, 56 pages, 14,50 euros.

    Après Soliman le magnifique, Gengis Khan est le deuxième “étranger” – voire “ennemi barbare” – à avoir les honneurs de la collection Glénat consacré aux “grands hommes qui ont fait l’histoire”.

    Plutôt que Gengis Khan, le parti-pris est plutôt de faire découvrir la vie de Temüdjin, avant qu’il ne devienne l’empereur puissant (le Gengis Khan) des mongols. C’est pourtant au lendemain de sa mort, en 1227 que débute l’album, et le récit de la vie du khan par Chang Chun, l’un des patriarches du taoïsme. Retour alors vers la prime enfance de ce fils de chef de clan qui connu une rude jeunesse. Son père ayant été empoisonné par ses ennemis tatars, il connaît une enfance de paria. Formé à la dure dans les steppes asiatiques, contraint d’aller récupérer sa femme kidnappée, il va parvenir à reprendre sa place à la tête de son clan, puis à unifier les tribus mongoles…

    Le processus commence à être éprouvé. Il ne se dément pas ici, même si cet album ne sortira pas du lot. Le récit n’est pas inintéressant dans la description de la vie – très rude – de Temüdjin, de ses liens avec son ami d’enfance Djamuqa ou dans l’évocation des relations complexes entre les diverses tribus qu’il contribua ensuite à unifier. Mais construit en flash-back à partir de sa mort, l’histoire manque d’un vrai rythme. Et si la volonté de faire “connaître l’homme derrière la légende”, si les anecdotes sur l’enfance et ce centrage sur la vie familiale du khan sont instructives, on reste frustré que le récit s’arrête au moment où les grandes conquêtes mongoles vont prendre leur essor, de la Chine à l’Europe, en passant par le Moyen-Orient.

    Quant au dessin de Manuel Garcia, très encré et sombre, et trahissant sa formation dans l’univers du comics, il accentue l’aspect tragique de cette vie, mais n’emballe pas plus que ça.

    Comme toujours, le dossier historique et la supervision par une historienne, apportent la crédibilité et les compléments historiques nécessaires à l’ensemble.

    gengis_khan-planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’enfant derrière le masque de Fudo

    Le masque de Fudo, tome 1: brume, Saverio Tenuta. Editions Humanoïdes associés, 48 pages, ...

    La Première Guerre mondiale, version gonflée

    Zeppelin’s War, tome 1: les raiders de la nuit. Richard D.Nolane (scénario), Vicenc Villagrasa ...

    Marqué plus que marquant

    LA BOUSSOLE, de Sévérine Lambour et Benoît Springer, ed. Quadrants / Soleil, 120 p. ...

    Ekhö à l’heure du thé à Londres

    Ekhö monde-miroir, tome 7: Swinging London, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin). Editions Soleil, ...

    La Grande Guerre d’une bête de Somme

    La grande guerre de Charlie, vol.1,  de Pat Mills et Joe Colquhoun, Label Délirium, ...

    Autour de la bande dessinée

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !