Gloire aux vaincus et au courses de chars

    gloria-victis-tome-3-couvGloria Victis, tome 3: Némesis, Juanra Fernández (scénariste), Mateo Guerrero (dessinateur). Edition Le Lombard, 48 pages, 13,99 euros.

    En Espagne, alors province romaine dans l’antiquité. Douze ans après la mort de son père, en pleine course de chevaux, l’ombre de la vengeance plane toujours autour du héros, Aelio Hermeros, peut-être lui-même l’un des meilleurs conducteurs de char de tous les temps, mais qui ne se voulait pas un destin dans les arènes… A présent, il a tout perdu. Il doit maintenant mener une existence périlleuse.

    « Tout s’applique à la vie, car tout repose sur l’ambition, la victoire, la gloire et surtout la vengeance. » Cette citation du premier tome convient parfaitement à ce troisième épisode. Comme si cette phrase était un présage.

    Au premier abord, cette vengeance qui occupe ici la totalité de l’intrigue paraît accomplie. En prenant du recul, nous pouvons penser que l’auteur oublie cependant la vengeance pour se consacrer à une autre intrigue (celle à venir dans le prochain tome). De quoi nous laisser un peu sur notre faim. Mais de nouveaux personnages apparaissent, qui nous éclairent un peu plus sur le passé d’Aelio. Et ils enrichissent aussi un scénario qui devenait trop monotone depuis le tome 2. Pour sa part, le héros voyage de plus en plus, ce qui va nous mener au prochain tome à la capitale de l’Empire !

    Une série destinée aux adultes et adolescents à partir de l’âge de 12 ans. Et qui, malgré cette petite baisse de rythme, reste vivement conseillée aux passionnés de l’antiquité romaine en général et des courses de chars en particulier !

    Par notre stagiaire, Anna Coadou

    Gloria_victis_tome3_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le loup en voit de toutes les couleurs

    Le jour où Loup Gris est devenu bleu, Gilles Bizouerne et Ronan Badel, Didier ...

    “Avril et le monde truqué” : Tardi et Legrand, les arts appliqués

    L’histoire d’un monde truqué, Benjamin Legrand – Tardi. Editions Casterman, 136 pages, 25 euros. ...

    Celestia, la possibilité d’une île

     Celestia, Manuele Fior. Editions Atrabile, 262 pages, 30 euros. La grande invasion est arrivée ...

    Moby Dick refait surface avec Chabouté

    Moby Dick, livre premier, Christophe Chabouté. Éditions Glénat, coll. Intégra, 120 pages, 18,50 €. ...

    Odawaa, il était une fois dans le front de l’Ouest

     La ballade du soldat Odawaa, Cédric Apikian (scénario), Christian Rossi (dessin), Walter (couleur). Editions ...

    Shelton, c’est toujours la solution

    Wayne Shelton, tome 10 : la rançon, Jean Van Hamme et Christian Denayer, éditions ...