Habibi, l’Orient extrême de Craig Thompson

    Habibi, Craig Thompson, éditions Casterman, 670 pages, 24,95 euros.

    Connu et salué pour ses oeuvres autobiographiques (dont Blankets), l’Américain Craig Thompson revient en force, en cette fin d’année 2011 avec un nouveau roman graphique qui, cette fois, embrasse très largement à la fois la mythologie, l’histoire des religions et la critique du capitalisme appliqué au tiers-monde. Habibi (“mon bien aimé”) mêle ainsi, à travers le récit tumulteux de la vie – guère édifiante – de deux enfants d’un royaume moyen-oriental, les Mille et une Nuit, l’ancien testament et le Coran et l’exploitation économique (mais aussi sexuelle et machiste) contemporaine…

    Dans cet émirat de Wanatolie, la jeune héroïne, Dodola, se retrouve mariée à 9 ans à un scribe finalement pas si méchant, puis enlevée par des marchands d’esclaves, évadée avec un jeune enfant noir – Zam – et réfugiés dans une improbable oasis en forme de navire fiché au milieu du désert. Là, les deux enfants vont se rapprocher, nouant une relation très forte, un amour naissant rythmée par les histoires que Dodola raconte, tirées des sourates du Coran et de la Bible (que l’on se surprend à découvrir si proches…) ou des contes et légendes pré-islamiques. Un répit cependant de courte durée : Dodola est reprise et emmenée dans le harem de l’émir de Wanatolie tandis que Zam, errant dans l’envers de cette société se retrouvera castré pour survivre, avant d’être à son tour envoyé, comme eunuque dans le palais de l’Emir. Des retrouvailles surprenantes et une nouvelle évasion vont les faire basculer dans l’univers “moderne” – et sordide – contemporain, fait de misère et d’exploitation. Mais, leur relation, amour pur et exempt du pêché originel survivra à toutes les épreuves…

    Le roman graphique de l’année

    Au vu de cette intrigue et de son épaisseur (près de 700 pages), Habibi a de quoi impressionner… voire même faire craindre le pensum intello chic. Rien de plus faux, pourtant !

    Parabole sensible et émouvante sur le monde moderne et ses dérives, histoire d’amour “entre deux personnages très abîmés par la vie” (… et ce jusqu’à l’outrance), ce récit n’en demeure pas moins très lisible et d’une grande fluidité. Une facilité de lecture qui n’a d’égale que la sophistication graphique et la maîtrise impressionnante de Craig Thompson (aperçu à découvrir notamment ici). Dans un noir et blanc profond, l’auteur de Portland (Oregon), qui a passé près de six ans sur cet ouvrage, parvient à restituer avec la même intensité les scènes les plus contemporaines, crues et violentes, que les paraboles extraites de la Bible ou du Coran, traitées avec respect et une grande spiritualité.

    Vrai-faux conte oriental moderne à portée intemporelle, pont tendu entre l’occident et l’islam, cet ouvrage se révèle aussi brillant qu’intelligent et résolument singulier. Pour tout cela, incontestablement, un des grands romans graphiques (voire le roman graphique) de cette année.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    Vous aimerez également peut-être

    Ethel et Ernest, un couple qui résiste au fil des ans

     Ethel & Ernest, Raymond Briggs. Editions Grasset Jeunesse. 104 pages, 19,20 euros. Vingt ans ...

    Une idée de cadeau de Noël (7/8) : On dit oui à Andy !

    Andy, un conte de faits, Typex. Editions Casterman, 562 pages, 35 euros. Andy Warhol ...

    Chienne de guerre pour les Tuniques bleues

    Les Tuniques bleues, t.62 : Sallie, Raoul Cauvin (scénario), Willy Lambil (dessin). Editions Dupuis, ...

    Paris gagné pour Ekhö

    Ekhö, tome 2 : Paris Empire, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin), éditions Soleil, ...

    Dans Silex and the City, l’union fait la farce

    Silex and the city, tome 6 : merci pour ce mammouth !, Jul. Editions ...

    la dame est un as

    Le Plan, tome 1 : Ils avaient tout prévu, et pourtant…, Félix & Gunt. ...