Hilda débarque en France et en force

    hilda-couvHilda et le Troll, Hilda et le géant de minuit, Hilda et la parades des oiseaux, Hilda et le chien noir, Luke Pearson. Editions Casterman, 15,50 euros.

    Cheveux bleus, un petit béret noir vissé sur la tête, un esprit aventurier et débrouillard, voici Hilda, imaginée par Luke Pearson. Il y a quelques mois, Hilda était encore inconnue en France. Jusqu’à ce que Casterman ait la bonne idée de sortir les quatre premiers tomes presque en même temps.
    Dans le premier volume, on découvre l’univers de la petiote, agrémenté de petits personnages issus de légendes ou inventés par l’auteur. Trolls de pierre, géants, esprits de la maison, petit peule invisible à moins de signer un pacte, nuages-oursons etc, tout ceci appartient non à l’imaginaire de la fillette mais bel et bien à la réalité acceptée de tous.

    Cette petite fille a grandi avec sa mère dans une maison en bois reculée de toute civilisation dans la montagne. Hilda passe son temps à lire, dessiner et surtout à se balader avec Brindille, son animal domestique d’espèce indéterminée. Puis lorsque sa maison est malencontreusement détruite sous le pied d’un géant, mère et fille partent s’installer en ville. Il va sans dire que le changement est très rude pour la fillette…

    Hilda-caseElle qui aimait tant gambader au grand air, voici que désormais, sa mère ne veut plus qu’elle se promène, seule, dans cette grande ville pleine de dangers. Mais petit à petit, mère et fille réussiront à trouver leur place dans ce milieu urbain, non exempt de créatures étranges et d’aventures à vivre. Car bien sûr il Hilda mille péripéties inouïes qu’elle démêle avec esprit et flegme. Hilda saute d’une situation cocasse à une autre en une pirouette. ça enchaîne, ça va très vite et on rigole de bon coeur.

    Si le tome 1 laisse un peu le lecteur sur sa faim, il donne envie d’en lire davantage. Et dès le tome 2, cette série prend de l’ampleur. Avant de dire ouf, nous voilà accroc à cette petite fille au caractère affirmé, profondément gentille et désireuse d’apporter son aide. Par ailleurs, un savoureux petit parfum de Calvin et Hobbes flotte au gré des cases, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

    Par Gaëlle Martin

    Hilda-planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les Lulus au bout de leur guerre

    La Guerre des Lulus, tome 5: Le der des ders, Hautière (scénario), Hardoc (dessin), ...

    Siné mensuel anti-machos

    Un numéro spécial “anti-machos”. Et pourtant, on n’est pas le 8 mars… Loin du ...

    Fire Punch, retour de flamme

    Fire Punch, tome 2, Tatsuki Fujimoto. Editions Kazé, 192 pages, 7,99 euros. Titre phare ...

    Oh dis, c’est Lanfeust le meurtrier !

    Lanfeust Odyssey, tome 3: le banni d’Eckmül, de Christophe Arleston et Didier Tarquin, éditions ...

    Métanoïde, étrange rencontre du 3e type

     Métanoïde, David Boriau (scénario), Nuno Plati (dessin). Editions Glénat, coll. Log.in “young adult”, 144 ...

    Une idée de cadeau de Noël (8/8) : In vino veritas

    L’incroyable histoire du vin, de la préhistoire à nos jours, 10 000 ans d’aventure, ...