Histoires et légendes

    [media id=10 width=320 height=240]

    Histoires et légendes avec Le corbeau des batailles et Terreur

    Le Corbeau des batailles.- Près de Massalia en 380 avant J.C., un guerrier celte semble fuir un grand danger. A la même époque, les augures révèlent à Mordred, le roi Pen’dragon qu’un danger venu de Levant va détruire son royaume. Le prince Ursus, son demi-frère apprend, lui, qu’il va fonder une grande nation mais qu’il y perdra la vie. Une haine farouche sépare les deux frères, c’est à ce moment qu’un mystérieux guerrier carthaginois entre en scène et que l’envahisseur Cimbre se prépare à attaquer…

    Puisant aux sources des grands mythes Jean-Pierre Pécau nous mitonne un récit complexe où s’imbriquent histoire et légendes. Sur fond d’épopée guerrière la conquête de la Grèce et la destruction de la ville sainte de Delphes sont programmées avec des emprunts au cycle arthurien et à la légendaire ville d’Ys. Le second volume devrait permettre de mieux cerner les personnages.

    Keltos, tome 1 – Le  Corbeau des batailles,  Jean-Pierre Pécau & Igor Kordey. Editions Delcourt, 56 pages ; 13,95€


    Terreur.- Paris en 1793, la guillotine ne chôme pas offrant à tous un spectacle gratuit, riche en émotions fortes. Pendant ce temps, deux femmes, Marie Crossholz et sa mère sont employées pour réaliser les masques mortuaires des décapités, dont certains de leurs amis. Elles en profitent pour tenir un musée des horreurs où sont exposés ces personnages et d’autres grands de l’époque. Et puis, à un moment l’histoire dérape et Marie se trouve impliquée dans le vol des bijoux de la Couronne. Enfermée à la prison de la Conciergerie, antichambre de la guillotine, elle fait la connaissance d’une aristocrate : Joséphine de Beauharnais avec qui elle fuira lors d’une évasion rocambolesque…

    Mise en scène par André-Paul Duchâteau, moitié réelle, moitié fiction, la vie de Marie Crossholz est une véritable histoire policière, ce qui ne la rend que plus savoureuse quand on sait que cette petite Strasbourgeoise va devenir célèbre dans le monde entier sous le nom de Madame Tussaud. Enfin, le travail considérable de René Follet restitue de façon magistrale l’ambiance de l’époque. Superbe.

    Terreur, André-Paul Duchâteau & René Follet. Editions le Lombard, 116 pages ; 20 €.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La dernière grande traversée de Riff Reb’s

    Hommes à la mer, Riff’Rebs, coll.Noctambule/Soleil, 120 pages, 17,95 euros. Riff Reb’s à qui ...

    Carnets de déroute : Tardi raconte Tardi

    Moi, René Tardi, Prisonnier de guerre – stalag IIB, tome 1. Jacques Tardi, éditions ...

    Stupor Mundi, album lumineux sur une camera obscura

    Stupor mundi, Néjib. Editions Gallimard, 288 pages, 26 euros. C’est du pouvoir des images ...

    La BD crée un monde de bruit et de fureur

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Fukushima : quand la colère irradie

    Colère nucléaire, tome 1: l’après-catastrophe, Takashi Imashiro. Editions Akata, 162 pages, 7,95 euros. Après ...

    En quête d’identité numérique

    MediaEntity, tome 1, Emilie (dessin), Simon (scénario), éditions Delcourt, 64 pages, 13,95 euros. Le ...