Ile était une foi, contre le tourisme à la masse

    Le retour, Bruno Duhamel. Editions Grand Angle / Bamboo, 96 pages.

    Pour son premier album en solo, Bruno Duhamel (dessinateur notamment des Brigades du Temps ou du Voyage d’Abel) interroge le rôle de l’artiste et celui du tourisme de masse.

    De retour dans son île volcanique natale, Cristobal est scandalisé par l’implantation d’un building et décide de prendre les choses en main pour préserver son environnement. Aidé d’amis artistes, il ambitionne de transformer l’île elle même en une gigantesque oeuvre d’art. Quelque temps plus tard, il est retrouvé mort, calciné dans sa voiture. Un inspecteur est chargé de mener l’enquête et de fouiller dans le passé d’un homme qui s’était de nombreux ennemis, dont lui-même peut-être…

    Bruno Duhamel s’est inspiré, très librement, de l’action accomplie par César Manrique sur l’île de Lanzarote, aux Canaries, où comment un artiste va tenter de savuer un coin de terre du tourisme de masse. Il montre ici aussi toute l’ambiguïté des motivations de l’artiste (à l’impulsion altruiste mais marquée par son égocentrisme et une volonté de revanche colérique). Et toute l’ambiguïté fondamentale aussi du projet en soi: la création d’une oeuvre phare ne manquant pas d’attirer les touristes… que l’on voulait éviter. A ce titre, la dernière planche de l’album est particulièrement significative de ce paradoxe doux-amer, habilement amené depuis le début de l’histoire.

    Si le style est assez classiquement semi-réaliste franco-belge, on pourra noter l’inversion des conventions opérée par Bruno Duhamel: les flash-back sont en couleur et la partie plus contemporaine  – celle de l’enquête – est en bichromie. Cela étonne la première fois, mais fonctionne bien, en mettant l’accent sur les contradictions de la vie de Cristobal.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Univerne revisite avec bonheur l’univers de Jules Verne

    UNIVERNE, t.1, Paname de Morvan et Nesmo, ed.Soleil,  48 pages, 13,50 euros. Par la ...

    Suicides en série

    Le magasin des suicides, Olivier Ka, Domitille Collardey, d’après le roman de Jean Teulé, ...

    Encore plus fort que #MeToo : #SitOnYourOwnDick avec Camel Joe

    Camel Joe, Claire Duplan. Editions Rue de l’Echiquier, 128 pages, 16,50 euros. Nouveau venu ...

    L’odyssée de Lanfeust se poursuit bien

    Lanfeust Odyssey, tome 6: le delta billieux, Christophe Arleston (scénario), Didier Tarquin (dessin). Editions ...

    Epiphanie boréale avec des renards pendus

    La forêt des renards pendus, Nicolas Dumontheuil, d’après le roman d’Arto Paasilinna. Editions Futuropolis, ...

    Vus au Louvre

    La traversée du Louvre, David Prudhomme, éditions Futuropolis – Musée du Louvre, 80 pages, ...