Pinkerton – Tome 1 : Dossier Jesse James – 1875, Remi Guerin  & Sebastien Damour. Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros

    Janvier 1895, dans le Missouri. Une famille est à table, tranquille. Dehors, un groupe d’hommes armés s’apprête à donner l’assaut. Ce sont les hommes de l’agence Pinkerton, la famille est celle de Franck et Jessie James, les “Robin des bois de l’Ouest”. Malheureusement pour les Pinkerton, leurs informations son fausses, les frères James ne sont pas là. L’assaut aura lieu, la maison incendiée et un enfant de 9 ans va y perdre la vie. Petite péripétie pour les Pinkerton, la traque reprend…

    logo de l'agence Pinkerton

    Les frères James n’étaient pas des anges mais un « justicier » ne saurait être au dessus de la loi ! L’agence Pinkerton est restée dans les mémoires comme une agence de police privée particulièrement efficace. Si, sur ce point, elle donnait toute satisfaction à ses clients, on ne peut pas dire pour autant qu’elle recrutait des enfants de chœur et les méthodes utilisées n’étaient guère conforme à l’éthique d’une véritable  justice. Verser le sang et semer les cadavres au nom de la justice était la façon d’agir des Pinkerton, ils n’éprouvaient pas plus de pitié que les criminels (vrais ou supposés) qu’ils traquaient.  L’album présente l’agence sans concession et présente ses dirigeants sous un éclairage cru, bien loin des images d’Epinal forgées par la légende. Le grand intérêt de cette nouvelle série est bien de remettre les pendules à l’heure, merci aux auteurs de s’être attelés à ce dépoussiérage salutaire.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’Alex nouveau est arrivé

    Le nouveau recueil annuel de dessins d’Alex, dessinateur du Courrier picard vient de sortir. ...

    Julio Popper redécouvert

    Julio Popper, le dernier roi de Terre de feu Matz (scénario), Léonard Chemineau (dessin). ...

    XIII en fin de cycle

    XIII, tome 24 : l’héritage de Jason Mac Lane, Yves Sente (scénario), Ioui Jigounov ...

    Mission déjà en partie accomplie chez les Elfes bleus

    Elfes, tome 6: la mission des elfes bleus, Jean-Luc Istin (scénario), Kyko Duarte (dessin). ...

    Les Tuniques bleues sans rancune

    Les tuniques bleues, tome 56: Dent pour dent, Willy Lambil, Raoul Cauvin, éditions Dupuis, ...

    Darnand, histoire d’un salaud remarquable

    Darnand, le bourreau français, tome 1 (sur 2), Patrice Perna (scénario), Fabien Bedouel (dessin). ...