In Waves surfe sur la vague de l’émotion

     In Waves, Aj Dungo. Editions Casterman, 376 pages, 23 euros.

    Le bleu de l’océan et les bleus à l’âme se conjuguent dans ce premier roman graphique – original – du Californien Aj Dungo. De la même manière que se mêlent un récit sur l’histoire du surf et celui sur la longue maladie – un cancer des os – qui touche Kirsten, amie du narrateur et raison d’être de ce livre.

    De 2007 à 2016, par séquences successives, on va découvrir comment s’est développée cette belle histoire d’amour, comment Kirsten va vaincre la phobie d’Aj pour l’eau et l’inciter, lui aussi, à s’adonner au surf et comment, tout à la fin, une ultime séance de surf va nouer de façon intime et absolue cette histoire d’amour et de mort.

    En parallèle, le récit restitue des éléments de l’histoire du surf, inventé par les polynésiens, sur les premiers “beach boys”, garçons de plage et à tout faire pour les premiers touristes, et sur deux de ses légendes: Duke Kahanomaku, père du surf moderne, puis Tom Blake, champion américain et créateur d’un prototype de planche moderne.

    Ce gros roman graphique (approchant les 400 pages quand même !), fait songer à l’océan: à la fois massif et fluide, limpide et omniprésent. Immergé dans ce récit, pensé comme un hommage et une promesse, Aj Dungo fait revivre avec la même émotion pudique son histoire d’amour tragique et l’évocation de cette culture du surf qui l’a uni avec Kirsten et à qui il a consacré son projet de fin d’études, réinjecté ici très naturellement au fil des chapitres.

    Les deux dimensions se distinguent à travers une bichromie bleu et turquoise pour l’histoire personnelle et de bichromie sépia pour l’histoire du surf. Et les deux parties partagent un même trait stylisé et épuré, plus dans l’évocation et l’émotion, lui-aussi que dans le strict réalisme. Une belle découverte émouvante et singulière, pleine de finesse pudique, et l’un des albums les plus originaux de l’année.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un grand Livre

    Le livre, Nicolas Arispe. Editions Le Tripode, 80 pages, 16 euros. Sortie le 11 ...

    Avec Linette, c’est le pied !

    Les pieds qui poussent, Catherine Romat (scénariste), Jean-Philippe Peyraud (dessin). Editions de la Gouttière, ...

    Le hip-hop, toute une histoire !

    Hip-hop family tree, volume 1 : 1970s-1981, Ed Piskor. Éditions Papa Guédé, 112 pages, ...

    L’action Largo Winch finit à la baisse

    Largo Winch, tome 20: 20 secondes, Jean Van Hamme (scénario), Philippe Francq (dessin). Editions ...

    Zerocalcare, un auteur à ne pas oublier

    Oublie mon nom, Zerocalcare. Editions Cambourakis, 240 pages, 23 euros. Oublie mon nom est ...

    La licorne de la rédemption

    Le chevalier à la licorne, Stéphane Piatzszek (scénario), Guillermo G.Escalada (dessin). Editions Quadrants / ...