Iznogoud, un père et sans impairs

    Iznogoud_de père en fils_couvLes nouvelles aventures d’Iznogoud, t.2: Iznogoud de père en fils, Laurent Vassilian (scénario), Nicolas Tabary (dessin). Editions Imav, 44 pages, 10,60 euros.

    Nouvelle double parution dans l’univers d’Iznogoud, ce 8 octobre. D’un côté, le second volume de l’intégrale Iznogoud, avec six histoires du seul Tabary. Et de l’autre, cette deuxième “nouvelle aventure” d’Iznogoud, initiée par le fils du dessinateur Tabary et les éditions IMAV, d’Anne Goscinny, fille de René Goscinny, créateur du fameux personnage de grand vizir voulant être calife à la place du calife.
    Et dans De père en fils, ce lien filial est particulièrement à l’honneur.

    Tout part d’un exotique sommet du G20 (des plus gros souverains d’Orient) en Inde et d’un excès d’ingurgitation de vache sacrée par le calife Haroun El Poussah. Le souverain devenu fou et déclaré inapte à gouverner, Iznogoud croit enfin son heure arrivée, mais le conseil des vieux sages rappelle que seul un héritier du calife pourra lui succéder… Et le seul lien de parenté qui peut être établi est entre Haroun et… Dilat Laraht, le fidèle homme de main du grand vizir ! Un coup du sort inacceptable pour Iznogoud, qui part à la recherche de ses aïeuls et d’une preuve légitimant sa montée sur le trône, quitte à s’égarer dans le passé pour cela…

    Trois ans après une première tentative hélas guère concluante, Izngoud reprend du service. Et de façon cette fois plus convaincante. Délestée de Nicolas Canteloup, l’équipe composée de Nicolas Tabary et Laurent Vassilian (toujours co-auteur des sketchs de l’humoriste) s’inscrit plus cette fois dans la douce folie des aventures créées par Goscinny et Tabary père.

    Avec plus de distance avec l’actualité et moins d’usage systématique du calembour  – même si certains clins d’oeil sont très réussis comme le cuisinier Omar Khvera ou Karl Lagarfeld relookant Dilat Laraht – l’histoire ici se fait plus légère. Et la drôlerie naît de la plongée dans cette quête complètement loufoque, qui use avec réussite du running gag (la chute des éléphants) ou des ficelles scénaristiques (ainsi de la révélation de “l’arbre généalogique”), mais aussi de plus émouvants clins d’oeil, comme le retour de “Glouk” (l’homme préhistorique aperçu dans L’enfance d’Iznogoud, que l’on retrouve dans l’intégrale qui sort en parallèle) ou même un retour d’Iznogoud à ses origines… dans la case des Vacances du Petit Nicolas, ou un moniteur raconte aux enfants l’histoire d’un ignoble vizir.

    Sans prétention, sinon de celle de divertir (et elle y parvient), cette aventure-là s’inscrit comme un joli passage de témoin. De père en fils.

    Iznogoud_de père en fils_planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’amour en pente douce

    LES ANNEES DOUCES, t.2, de Jirô Taniguchi, ed.Casterman, 232 pages, 16 euros. La toute ...

    Ici, le temps s’écoule magnifiquement bien

    Ici, Richard Mc Guire. Editions Gallimard, 304 pages, 29 euros. Un lieu, en l’occurrence ...

    Deux autres femmes très résistantes

    Femmes en résistance, éditions Casterman, 64 pages, 14,50 euros. Tome 2: Sophie Scholl, Régis ...

    Les trois petits cochons bien (re)chargés

    Les 3 petits cochons reloaded, Mo/CDM (scénario), Pixel Vengeur (dessin). Editions Fluide glacial, 46 ...

    Le monde de la BD remixé par Vuillemin

    Le monde magique de la bande dessinée, Philippe Vuillemin. Editions Hugo-Desinge, 84 pages, 14,50 ...

    Boulettes… géantes !

    Space boulettes, Craig Thompson. Editions Casterman, 328 pages, 24,95 euros (édition luxe cartonnée sous ...