Juan Diaz Canales au fil de l’eau et au dessin aussi

    au-fil-de-leau_couvAu fil de l’eau, Juan Diaz Canales. Editions Rue de Sèvres, 108 pages, 17 euros.

    Scénariste à succès de la série Blacksad et “repreneur” de Corto Maltese, Juan Dias Canales revient dans l’actualité en cette rentrée de façon doublement surprenante: en auteur complet et avec un récit réaliste intimiste dans l’Espagne contemporaine.

    A Madrid, comme partout ailleurs dans le pays, la crise a laissé des traces. Même les retraités doivent trouver des plans pour s’en sortir. Niceto, 80 ans bien tassés et ses vieux copains se sont fait vendeurs à la sauvette, au grand dam de son petit-fils Alvaro, policier, qui tente d’éviter que son propre père, médecin légiste, soit au courant des arrestations de l’aïeul. La situation se complique quand les amis de Niceto se mettent à mourir dans des conditions suspectes. Et c’est bientôt au tour de Niceto de disparaître. Parce qu’il en savait trop sur un secret devenant trop pesant pour lui ?

    Belle surprise que ce nouvel album de Juan Diaz Canales… tout seul. Jusqu’ici, il avait apporté son savoir-faire scénaristique à des auteurs comme Juanjo Guarnido ou plus récemment Rubén Pellejero. Cette fois, il dévoile une autre facette de son talent. Dessinateur de formation, il fait une entrée remarquée dans ce domaine du dessin avec ce one shot sensible, aux personnages bien sentis restitués dans un style semi-réaliste, avec un trait fin, à l’encre de chine et en noir et blanc.

    Débutant par deux planches oniriques, glissant ensuite vers le polar social, cet album “au fil de l’eau” délivre au final une jolie petite réflexion quasi-métaphysique sur le sens de la vie et  l’inéluctabilité de la mort. Un message bien amené au travers d’une histoire douce-amère, touchante et qui séduit par la chaleur apportée aux personnages.

    Et, sans en dire plus, disons qu’on se regardera désormais dans le miroir d’un autre oeil…

    au-fil-de-leau_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Brûlez moscou : flamboyant !

    Brûlez Moscou, Kid Toussaint (scénario), Stéphane Perger (dessin). Editions Le Lombard, coll.Signé, 72 pages, ...

    Quatre mangas recuisinés à la sauce franco-belge

    Les Editions Kazé commencent l’année par un joli et original « coup de com » avec ...

    Damien Cuvillier se jette à l’eau

    LES SAUVETEURS EN MER, t.1 : Alerte à Pen Drû, de Gérard Cousseau et ...

    Trois albums en lice pour le 2e prix ACBD Québec

    La branche québecoise de l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) organise ...

    Chienne de guerre pour les Tuniques bleues

    Les Tuniques bleues, t.62 : Sallie, Raoul Cauvin (scénario), Willy Lambil (dessin). Editions Dupuis, ...