La beauté de l’animal le plus laid au monde

    blob_couvBlob, L’animal le plus laid du monde, Joy Sorman (texte), Olivier Tallec (illustration). Editions Actes Sud junior, 13 euros.

    Chaque année, le poisson Blob remonte des abysses de l’océan Pacifique et fait un long voyage incognito, camouflé dans un grand imper et sous un grand chapeau. Son but ? Se présenter à l’élection de l’animal le plus laid du monde. A chaque fois, après un long périple en bateau puis en avion, il prend une chambre d’hôtel et se présente au grand concours.

    Les autres fois, il s’est fait devancer par la grenouille du Titicaca, le perroquet kakapo ou le cochon de mer. Mais cette année, c’est la bonne ! Blob est enfin élu “animal le plus laid du monde” ! Pendant un an, il fait le tour de la planète, “reçu comme un roi, accueilli comme une star et vénéré comme un dieu”. Une vie de luxe et de privilèges en tous genres s’offre à lui. Blob y prend très vite goût et, petit à petit, il devient de plus en plus exigeant, injuste et capricieux. Il faut die que quelque chose le travaille. Il sait que la gloire ne durera plus guère longtemps. Un autre animal que lui sera élu “le plus laid du monde” et Blob retournera aux oubliettes, au fond de l’océan.Quel sort lui sera-t-il alors réservé ?

    Blob est une jolie petite histoire pleine d’humour finement illustrée par Olivier Tallec. On se prend d’amitié pour cette étrange créature qu’est Blob, à la destiné hors du commun, qui du jour au lendemain, accède à cette célébrité tant attendue pour, par la suite, retomber dans l’oubli le plus total. Le star-system peut être bien cruel et une reconnaissance solide et durable ne peut se construire en seulement quelques secondes. Les paillettes, les projecteurs et les avantages faciles ne sont pas, à eux-seuls, un projet de vie épanouissant à long terme.
    Néanmoins, Blob est allé jusqu’au bout de son rêve, a réussit sa quête. Il aurait peut-être dû préparer ses arrières pour ne pas connaitre une triste fin. Naviguer à vue. Voir plus loin que cette année de célébrité. Peut-être… Mais il a vécu son rêve…

    blob_illustration

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    GrrrrGrrrr
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le feu retombe pour Koralovski

    Koralovski, tome 3: des horizons de feu. Philippe Gauckler. Editions du Lombard, 48 pages, ...

    “L’adoption”, deux albums à adopter

    L’adoption, t.1: Qinaya ; t.2: la garúa. Zidrou (scénario), Arno Monin (dessin). Editions Bamboo ...

    Titeuf, toujours bien de son temps

    Titeuf, tome 15: à fond le slip ! Zep. Editions Glénat, coll. Tchô ! ...

    Apprendre la politesse, c’est pas du gâteau !

    Le petit gâteau qui ne disait pas merci, Rowboat Watkins, Seuil Jeunesse, 12,90 euros. ...

    Erotisme: le gothique revu et magnifié par Crepax

    Dr. Jekyll et Mr. Hyde d’après Robert L.Stevenson (suivi de Le Tour d’écrou d’après ...