Pour “Charlie Hebdo”: la belle liberté de dessiner

    Quand je dessine_couvQuand je dessine, je peux dépasser…, collectif d’auteurs. Actes sud junior, dès 6 ans, 104 pages, 12,90 euros.

    Après les auteurs de bande dessinée ou les écrivains, les illustrateurs.

    Suite aux événements de Charlie hebdo, cinquante illustrateurs jeunesse et cinq maisons d’édition (Actes Sud junior, Hélium, Rouergue, Thierry Magnier) ont travaillé de concert à l’élaboration de cet ouvrage dont les bénéfices seront reversés à l’hebdomadaire satirique. Outre le soutien apporté au journal, ce livre a aussi pour vocation d’expliquer aux enfants en quoi le dessin est un geste de liberté. Un sacré défi pour les illustrateurs, mais une démarche nécessaire. Et ô combien d’actualité…

    Quand je dessine, je peux dépasser, expliquer, cerner, copier, composer, crayonner, refaire, effacer, compléter, caricaturer, se moquer, s’appliquer, rêver, réfléchir, dévoiler, rire… Les illustrateurs participant au projet se sont fait attribuer un mot à partir duquel ils ont imaginé un dessin. Chacun avec son style à lui.

    Cela donne un très bel ouvrage qui laisse beaucoup de place à l’imagination et à la réflexion. Mais aussi un livre à manipuler, gribouiller et colorier. Eurgh ?… Oui ! Un livre destiné aux enfants, pensé comme un point de départ à leur propre réflexion sur le sujet. Sur l’importance de pouvoir s’exprimer en toute liberté et la gravité de ne pouvoir le faire.

    Quand je dessine_S'appliquer

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Encore de bonnes histoires venues de Fairyland

    I hate fairyland, tome 3 : la ballade de l’amère sucette, Skottie Young (et ...

    “Anuki” sans parole, mais non sans talent dans le Courrier picard

    On a déjà évoqué, voilà quelques jours, la sortie d’Anuki, nouvel album Bd/Jeunesse des ...

    Cucu pas cucul !

    Cucu la praline n’a pas froid aux yeux, Fanny Joly (texte) Ronan Badel (illustration). ...

    Un financement participatif pour sortir le Monstre de l’ombre

    Emmanuel Beaudry et Virgile Antoine, auteurs amiénois, sont sur un nouveau projet commun: “L’Ombre ...

    Séance de rattrapage : deux Arleston

    LES GUERRIERES DE TROY, t.1: Yquem le bienveillant, d’Arleston et Dany, ed.Soleil, 48 pages, ...