La comtesse de Ségur séduit toujours

    comtesse_ségur-couvLes petites filles modèles, Comtesse de Ségur, Sophie de La Villefromoit. Editions Seuil jeunesse,192 pages, 23 euros, dès 9 ans.

    Une nouvelle édition des Petites filles modèles débarque dans les librairies en ce mois d’octobre. On ne compte plus les ré-éditions des livres de la Comtesse de Ségur (à ce jour, Sophie Rostopchine, épouse de Ségur a vendu pas moins de 30 millions d’exemplaires). Pour autant, ne sont pas rares les personnes à n’y avoir jamais jeté un oeil.
    Il faut dire, quand on est petit, devenir un enfant modèle, ça ne fait pas très envie. Et lire des leçons de morale, encore moins.
    Mais, appâtés par les belles illustrations de Sophie de La Villefromoit, il y a fort à gager que des lecteurs, jusqu’ici récalcitrants, s’y plongeront. Sans soupçonner le moins du monde à quel point ils changeront d’avis sur les écrits de la Comtesse. Allant même jusqu’à se rencarder sur la vie de l’écrivaine.

    AVT_Comtesse-de-Segur_9536Née en 1799 à Saint-Saint-Pétersbourg, elle est issue d’une grande famille noble. Sa mère est maltraitante et son père, gouverneur de Moscou, n’est autre que l’instigateur de l’incendie de Moscou qui a poussé l’armée Napoléonienne à battre en retraite en 1812. Toutefois, les dégâts ont quelques peu irrité les moscovites, fâchés d’avoir vu leur propriété ravagée par les flammes. S’en suivront divers exils dans différents pays pour arriver finalement à Paris en 1817. C’est là que Sophie Rostopchine rencontrera Eugène de Ségur. Ce dernier l’épouse, lui fait huit enfants mais n’est guère présent. Volage, il finit par l’abandonner et lui couper les vivres. C’est dans ce contexte qu’elle prend la plume.

    La vie de la Comtesse est très présente dans ses oeuvres. Les petites filles, dont les deux mamans vivent ensemble dans un château, apprennent au cours de leurs aventures à respecter les autres, à ne pas les dénoncer ses camarades, être solidaires, aider son prochain sans les considérer avec condescendance, ne pas se sentir supérieures aux plus démunis. La Comtesse dénonce également l’éducation à coups de martinet, une violence injustifiée dont elle-même a été victime étant enfant. On n’obtient guère de respect ni d’amour par la violence. Les petites filles modèles est empli de belles valeurs et d’humanité.

    Les illustrations de Sophie de La Villefromoit se découvrent au fil des pages. Raffinées, d’une élégance toute légère, ces illustrations sont empreintes d’un charme désuet. Et comme le dit la chanson, seul le désuet ne tombe jamais en désuétude. Sophie de La Villefromoit est une adepte du style romantique du 19e siècle. Celle-ci avait déjà entrepris l’illustration des Malheurs de Sophie en 2010. Très pointilleuse, elle s’est documentée pour savoir comment les gens s’habillaient pendant le second empire et longuement contemplé les grands peintres de cette époque. Le travail de la dessinatrice est d’une très grande finesse et ses couleurs, fraîches comme des après-midis de printemps, donnent envie de rendre visite à Camille, Madeleine, Marguerite et Sophie et de se balader dans la campagne environnante.

    Par Gaëlle Martin

    comtesse_ségur-case

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Retour à la source pour le Méta-Baron

    Méta-Baron, tome 5: Rina la méta-guerrière, Jerry Frissen (scénario), Valentin Sécher (dessin). Editions Humanoïdes ...

    La soif de l’or

    L’or des fous, tome 1 : l’expédition, Di Gorgio, Olivares. Editions Soleil, 48 pages, ...

    Les vrais Pieds-Nickelés reviennent

    Les Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, tome 1 : Les Pieds-Nickelés se débrouillent,  Louis Forton, Éditions ...

    Envoûtante saga Africa

    Au pied de la falaise, ByMöko. Editions Soleil / Coll. Noctambule, 162 pages, 17,95 ...

    Un océan d’humour et de tendresse

    Un océan d’amour, Grégory Panaccione (dessin), Wilfrid Lupano (scénario). Editions Delcourt, 224 pages, 24,95 ...

    Borb, une vie à la rue

    Borb, Jason Little. Aaarg éditions, 98 pages, 12,50 euros. Clodo, crevard, épave, hobo, mendiant, ...