Le Plan, tome 1 : Ils avaient tout prévu, et pourtant…, Félix & Gunt. Editions Bamboo, Grand Angle, 56 pages avec un dossier graphique, 13,90 euros

    Aux States, quand vous voulez faire des études, il faut du cash ! Alors, quand vous êtes une jeune fille noire issue des bas quartiers avec un père chômeur et alcolo qui ne fait que glander, toute la sainte journée, devant la télé, où voulez vous trouver plus de 13 000 dollars pour régler les frais d’admission exigés par l’université ? Une seule solution possible pour Gaby : le jeu. Le poker, d’ailleurs elle y tâte  plus qu’un peu et elle sait aider le hasard. Patrick Bruel et Omar Sharif n’aimeraient pas mais, dans la vie, l’essentiel c’est de gagner et si les flambeurs louchent plus sur ses attributs que sur ses mains, ce ne n’est pas sa faute. Et puis, un jour, ça dérape, elle se fait pincer par un autre tricheur qui l’embringue dans un casse d’envergure mais ce qu’ils ne savent pas c’est qu’ils vont se frotter à la maffia et à un joueur drivé directement par Dieu…

    Des personnages hauts en couleurs et fortement typés pour une arnaque spectaculaire. Même si, du côté de la vraie vie, le scénario semble aussi réaliste qu’une aventure de James Bond, on adhère totalement à l’histoire. Des méchants vraiment méchants mais souvent à côté de leurs pompes, une super jolie fille qui a oublié d’être bête, de l’humour et la rédemption finale grâce à une fin aussi morale qu’improbable font passer un moment agréable. Sans oublier que l’on y trouve quelques scènes dignes de figurer dans une anthologie comme la confession à bord de la chapelle ambulante. Vite, le tome 2 !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un cercueil bien chargé et une Charogne bien conservée

     Charogne, Benoît Vidal (scénario), Borris (dessin). Editions Glénat, collection Treize étrange, 158 pages, 19,00 ...

    Une BD bonne comme… un bon Bordeaux !

    Châteaux Bordeaux, T2 L’œnologue, par Corbeyran et Espé chez Glénat, 13,9 €. Une intrigue ...

    Depardieu et de par Salma

    Gérard Depardieu, le biopic en BD, Sergio Salma. Editions Bamboo, 224 pages, 16,90 euros. ...

    Fabcaro, toujours très “Open” sur l’humour absurde

    Open bar, 1ère tournée, Fabcaro. Editions Delcourt, coll.Pataquès, 56 pages. Depuis Zaï, Zaï, Zaï, ...

    40 ans après sa mort, Prévert, l’air toujours très libre

    Jacques Prévert n’est pas un poète, Hervé Bourhis (scénario), Christian Cailleaux (dessin). Editions Dupuis ...