La fesse cachée d’Hollywood

    Pornhollywood_couvPornHollywood, tome 1: Engrenages, Noël Simsolo (scénario), Dominique Hé (dessin). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    Hollywood, l’usine à rêves, a aussi sa face cachée. Et même, dans ce début des années 30, sa fesse cachée. Cinéaste prometteur, dévasté par la mort accidentelle de sa femme et tétanisé par sa culpabilité, Jim Jewsky en est ainsi réduit à tourner des courts-métrages porno avec des sosies de vedettes de l’époque, des films qu’il revend aux bordels de Los Angeles. Activité glauque et peu glorieuse, qui devient franchement dangereuse lorsqu’il est contacté par un parrain de la mafia, Baldoni, pour un tournage très spécial. Début d’un terrible engrenage, pavé de meurtres, au milieu des mafieux, des flics véreux, des politiciens corrompus ou des actrices aux rêves délavés…

    C’est un monde méconnu du 7e art que fait découvrir Noël Simsolo, par ailleurs historien du cinéma (entre autre). Une ambiance années 30 de film noir, mêlant personnages fictifs et acteurs ou réalisateurs de l’époque. On croise ainsi, au fil de l’intrigue un Erich Von Stroheim fataliste, on entrevoit Marlène Dietrich ou Josef Von Sternberg. Et on baigne dans une ambiance glauque et sulfureuse, restituée avec une certaine froideur par le trait ligne claire de Dominique Hé, qui fait un peu songer à Berthet et à ses pin-up vintage, la crudité en plus.

    Cette première partie du diptyque accroche incontestablement. Et cela dès sa couverture, très réussie.

    PornHollywood_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    A l’épée et à la hache

    Sigurd et Vigdis, tome 1 : L’Ordre, Blary Benoît et Loiselet. Le Lombard, 56 pages, ...

    Ballon d’essai sur fond de crépuscule de la guerre froide

    Luftballons, tome 1: Able Archer 83, Jean-Pierre Pécau (scénariste), Maza (dessinateur). Editions Delcourt, 56 ...

    Lille et Reims au fil de l’Histoire

    x Lille, tome 1: de Lydéric et Phinaert à Charles le Téméraire, Thomas Mosdi ...

    Retour bienvenu au Village et aux thèmes connus pour “Prométhée”

    Prométhée, tome 15, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 ...

    Ils s’aiment… toujours

    Ils s’aiment, Pierre Palmade (dialogues), Alan (scénario), Emilie Decrock (dessin), éditions Jungle, 48 pages, ...

    On se met en quatre pour la Saint-Valentin

    Sacrifions à la tradition avec un petit florilège d’albums relativement récents sur l’amour, les ...