La licorne de la rédemption

    Chevalier licorne_couvLe chevalier à la licorne, Stéphane Piatzszek (scénario), Guillermo G.Escalada (dessin). Editions Quadrants / Soleil, 56 pages, 14,95 euros.

    Tout commence à la bataille de Crécy (dans ce qui deviendra la Somme). Le 26 août 1346. La chevalerie française tombe sous les flèches des archers anglais. Un chevalier hospitalier, Juan de la Heredia se sacrifie pour sauver le roi de France. Grièvement blessé, le couteau qui lui traverse le ventre se transforme alors à ses yeux en une corne. Il fait ainsi sa première rencontre avec… une licorne blanche.

    Fait prisonnier, devenu un ermite vagabond, puis ayant retrouvé son rang de chevalier, Heredia n’aura de cesse de poursuivre sa chimère, qui le mènera des Cévennes jusqu’auprès du pape, en Avignon…

    Inspiré (très librement) d’un passage de la vie du moine-soldat Juan Fernandez de Heredia, ce récit a le ton d’un conte médiéval et d’une quête de rédemption, incarné dans le plus mythologique des animaux fantastiques. Mais tout en poursuivant dans cette veine fantastique, ce Chevalier à la licorne se confronte aussi à la rudesse et aux horreurs du Moyen-âge, des pogroms anti-juifs aux ravages de la peste.  Et si le dessin de Guillermo Escalada, qui signe là son premier album “franco-belge”, manque un peu de poésie, son trait musclé et réaliste fait merveille pour les séquences plus concrètes, à l’image de celles de combat qui ouvrent l’album. Au final, un album médiéval original et singulier.

    chevalier licorne_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    En attendant Bojangles, l’amour à la folie

    En attendant Bojangles, Ingrid Chabbert et Carole Maurel, d’après un roman d’Olivier Bourdeaut, Edition ...

    L’apocalypse du treizième jour

    Prométhée, tome 11: le treizième jour et tome 12: Providence, Christophe Bec (scénario), Stefano ...

    Telle est la réalité de l’atelier Mastodonte

    L’atelier Mastodonte, tome 3, Alfred, Bianco, Bouzard, Féroumont, Jousselin, Jouvray, Nob, Obion, Tebo, Trondheim. ...

    Mangez-le si vous voulez, le cauchemar vrai d’Hautefaye

     Mangez-le si vous voulez, Gelli, d’après le roman de Jean Teulé. Editions Delcourt, 165 ...

    La Venin vise juste

    La Venin, tome 1: Déluge de feu, Laurent Astier. Editions Rue de Sèvres, 66 ...

    La révolution Pilote ou le Mâtin du grand soir

    La révolution Pilote, 1968 – 1972, Eric Aeschimann (scénario), Nicoby (dessin). Editions Dargaud, 144 ...