La nuit à Rome qui peut tout changer

     

    La couverture luxe du livre 2. Magnifique !

    Une Nuit à Rome, livre 2, par Jim. Editions Bamboo, collection Grand angle : 17,90 euros, 104 pages.

    La couverture de l'édition "normale"...

    Cet album est de ceux qui vous bouleversent. Parce que le scénario est extrêmement bien ficelé, et que Jim manipule avec une étonnante dextérité ce qui relève de tous nos fantasmes, et de nos vies quotidiennes.

    Le livre 1 avait ouvert le bal sur la vie tranquille, banale mais heureuse, de Raphaël. Ses 40 ans approchent, il coule une vie de couple parfaitement harmonieuse. C’est alors qu’il reçoit une vieille cassette vidéo. Dans laquelle la si jolie Marie lui rappelle le serment de leurs 20 ans : la promesse de passer ensemble la nuit de leurs 40 ans. Raphaël a hésité. Pour la forme.

    Sans rien dire à personne, il a décollé pour Rome, laissant Sonia désemparée, inquiète, soupçonneuse. Et il va vivre la nuit que tous les amoureux du monde rêvent de passer, avec sa passion de jeunesse. Celle qu’il a essayé de détester, en vain. Celle qui aura cette phrase si troublante : “Avec une vie normale, on n’aurait jamais vécu un moment comme cette nuit… Est-ce qu’on est condamnés à être infidèles pour vivre des choses fortes ? ” Et cette notion affreusement touchante : “Est-ce que tu sens ça, toi aussi, la nostalgie du lendemain ?

    Jim, au scénario et aux dessins d'Une nuit à Rome, chez Bamboo.

    On ne racontera pas ici le dénouement de cette nuit si enflammée. Allez feuilleter un extrait sur le site de Bamboo. Vous y verrez comme le dessin est séduisant, les personnages captivants. L’auteur nous cache des choses, et prend un malin plaisir à laisser toutes les portes ouvertes sur la fin – ou la suite ? – de ce merveilleux moment de cinéma en bande dessinée. Tous les ingrédients sont décidément réunis pour passer un bon moment, jusqu’aux décors romains qui nous font regretter de n’être pas encore allés flâner dans la capitale d’Italie, de jour comme de nuit. A conserver dans les bibliothèques des Bédéphiles qui se respectent ! D.G.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Davodeau, pas chien avec Le Louvre

    Le chien qui louche, Etienne Davodeau, éditions Futuropolis / Le Louvre editions, 144 pages, ...

    Harmony désaccordée

    Harmony, tome 1: memento, Mathieu Reynès. Editions Dupuis, 56 pages, 12 euros. Scénariste (La ...

    L’enfer est vraiment ici

    Le pouvoir des innocents, cycle II/ car l’enfer est ici, tome 2: 3 témoignages, ...

    Propriété prisée à Varsovie

    La propriété, Rutu Modan, éditions Actes Sud, 232 pages, 24,50 euros. Sujet sensible que ...

    Rouen comme Seine du crime avec Michel Bussi

    Mourir sur Seine, Gaet’s (scénario), Salvo (dessin), d’après le roman de Michel Bussi. Editions ...