La sémantique c’est fantastique avec James

    La sémantique, c’est élastique, James. Editions Delcourt, coll. Pataquès, 112 pages, 13,95 euros.

    La sémantique est l’étude de la signification des mots. James en délivre les leçons depuis six ans et le premier numéro de La Revue dessinée. On retrouve ici une vingtaine de chroniques, brassant large. De l’origine de la dinde à l’histoire de la disparition du féminin dans la langue française, des barbares à la langue de bois, des crétins des alpes à l’antisémitisme, c’est tout un pan de notre vocabulaire – que l’on pensait connaître – qui est disséqué et (re)expliqué en trois planches. Un format forcément bavard (vu le sujet) mais allegé par un dessin minimaliste drôlement efficace.

    Et derrière l’humour toujours présent, c’est une question très sérieuse, comme James le précise dans sa toute première chronique, reprise ici en tout début d’album: “Qui maîtrise le langage domine le monde. Cette rubrique a donc pour but de vous donner des armes décisives pour survivre dans notre monde contemporain impitoyable…”. C’est aussi, ajoute l’auteur “accessoirement de vous permettre de faire votre intéressant dans les dîners de famille.” Belle illustration, ici d’usage “encyclopédant” (d’un individu au savoir encyclopédique et qui se revendique supérieur aux autres)… Un des néologismes  en forme de mot-valise qui ponctuent et enrichissent chaque chapitre. Autre apport de cette compilation, des dessins-gag en introduction de chaque rubrique.

    Comme on est jamais aussi bien servi que par soi-même, James – directeur de la nouvelle collection d’humour singulier Pataquès, aux éditions Delcourt (à qui l’on doit déjà quelques belles réussites signée Hervé Bourhis ou Marc Dubuisson) – édite donc James, auteur de la Sémantique c’est élastique. Mais cette rubrique emblématique de la Revue dessinée méritait bien un tel écrin.

    Brillant exercice de style, joli morceau d’humour pince-sans-rire et, mine de rien, vrai puits de science et de vulgarisation du vocabulaire, ce petit ouvrage permettra donc de se replonger dans les digressions jamesiennes autour des mots. Avec la possibilité de s’en nourrir en bloc ou, comme pour toute compilation, en allant y picorer, au gré de ses envies ou au hasard des pages. On n’en sortira jamais déçu et toujours un petit peu plus instruit.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La Grande guerre des Pieds Nickelés

    Les Pieds Nickelés s’en vont en guerre, Louis Forton, préface de Jean Tulard. Librairie ...

    Nobody Owens, un inconnu qui gagne à être connu

    L’étrange vie de Nobody Owens, vol1 et vol 2, Neil Gaiman, P.Craig Russel (scénario). ...

    Pascal Brutal, champion du monde !

    Pascal Brutal, tome 4: le roi des hommes, Riad Sattouf. Editions Fluide glacial, 48 ...

    Chapeau, le Chat !

    Le Chat passe à table, Philippe Geluck. Editions Casterman, coffret de 2 albums de ...

    Christopher Sebela fait mouche avec Hitman

    Agent 47, birth of the Hitman, Christopher Sebela (scénario), Jonathan Lau et Ariel Medel ...

    Silence, ça pousse avec Lapinot

    Les herbes folles, Les nouvelles aventures de Lapinot, tome 2. Editions L’Association, 366 pages, ...