Lanfeust ne s’ensable pas

    Lanfeust Odyssey, tome 5: le piège des sables, Christophe Arleston (scénario), Didier Tarquin (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 13,95 euros.

    Débutée réellement avec le tome 3 (après un diptyque centré sur le prince Or-Azur sympathique mais pas très convaincant), cette nouvelle odyssée de Lanfeust sur Troy atteint son rythme de croisière. Et ce piège des sables (pour un album plutôt aquatique d’ailleurs) apporte des réponses aux événements marquants qui clôturaient le précédent tome: le meurtre du méchant vénérable Quynostre par Lylth, la créature apparue par la porte des étoiles, et les raisons de l’agonie du Magohamoth, source de toute la magie de la planète de Troy.

    Lylth a réussi à illusionner les sages d’Eckmül et est vénérée comme une déesse, ce qui lui permet de se nourrir des forces vitales des enfants de la ville. Pendant ce temps, Lanfeust, ses quatre ravissantes épouses et son troll, Hébus, approchent du village de pêcheurs où se cache Rÿpleh, seul à même d’innocenter Lanfeust de l’assassinat du sage Nicolède. Mais ils ne sont pas au bout de leur peine, et même Hébus devra se jeter à l’eau…

    [youtube]http://youtu.be/ghWHdrfziJM[/youtube]

    Alternant les séquences drôles et les moments tragiques (comme la disparition d’Hébus, égorgé et se jetant dans l’océan, ou les monceaux d’enfants décharnés tués par Lylth), ce cinquième épisode est joliment rythmé. Et si Arleston a mis un peu la pédale douce sur les calembours, il insuffle toujours ses petites plaisanteries (ici, une relecture de l’épisode de Jonas et la baleine) qui donne le ton, incomparable, à cette saga. De son côté, Didier Tarquin est au meilleur de sa forme, autant dans la magnificence des décors que dans le dynamisme des scènes d’action.

    Alors que la fin de l’histoire s’approche (et que l’on part en tout cas pour le “Delta billieux” pour le tome 6), moins surprenant bien sûr, mais plus mûr, Lanfeust confirme qu’il ne s’est pas ensablé depuis son retour des étoiles.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    De l’autre côté du miroir

    Prométhée, tome 6 : l’arche, Christophe Bec, Stefano Raffaele, éditions Soleil, 48 pages, 13,95 ...

    Les fondus du vin au pays de la fondue

    Les fondus des vins de… Savoie – Jura – Suisse, Christophe Cazenove et Hervé ...

    Un jeu bien exécuté

    L’exécuteur, le jeu mortel, John Wagner (scénario), Arthur Ranson (dessin). Editions Delirium, 96 pages, ...

    Le 13 novembre pour mémoire

    13/11, reconstitution d’un attentat – Paris 13 novembre 2015, Anne Giudicelli (scénario), Luc Brahy ...

    Le loup en voit de toutes les couleurs

    Le jour où Loup Gris est devenu bleu, Gilles Bizouerne et Ronan Badel, Didier ...

    Belles images de la belle époque

    [media id=33 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !