L’Argentine, de mal en vampires

    LaCrampe-couvLa Crampe, Angel Mosquito. Editions Rackham, 80 pages, 17 euros.

    Pas facile de survivre dans la banlieue de Buenos Aires en pleine crise financière, en ce début des années 2000. Surtout lorsqu’on est un vampire. Et a fortiori un vampire qui tente de réfréner ses instincts de suceurs de sang en mâchonnant du boudin, au risques de souffrir de méchantes crampes d’estomac.

    C’est le cas de Larry, vieux vampire décrépi, qui survit en ramassant des cartons, accompagné de son fils adoptif, Mogul, recueilli lorsqu’il n’était encore qu’un bébé abandonné et qui a fait de lui un vampire. Leur volonté d’intégration à la société humaine va se compliquer lorsque leur acheteur de cartons les largue et qu’ils tentent d’entamer une carrière de voleurs de voitures, réorientation qui, à la suite de diverses mésaventures va les confronter à des flics ripoux, des travelos aguichants, un autre bébé kidnappé par erreur et un grand maître vampire prisonnier du corps d’un ado frustré… Au risque de manquer parfois de sang froid…

    Dessin un peu crade et un poil minimaliste, en noir et blanc, ambiance glauque et bonne dose d’humour noir, c’est le cocktail (plutôt réussi) composé par Angel Mosquito (jeune auteur argentin qui s’est révélé dans les années 90).

    Plaçant toujours ses personnages dans le contexte de la “conurbano”, la grande banlieue qui entoure Buenos Aires, il mélange ici, avec un grand naturel, le fantastique, la critique sociale et l’ironie trash. On n’est pas chez Borges, mais ses vampires sont considérés d’entrée comme un élément naturel de la population locale, rabaissés dans les marges de son lumpenprolétariat. Malgré tout, l’espoir reste possible et l’album s’achève sur un happy end quasi général. Enfin, dans le style de ce qui a précédé.

    Une vraie découverte grâce à Rackham.

    LaCrampe-planche2

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Leur compte (bancaire) est bon avec Prado

    Proies faciles, Miguelanxo Prado. Editions Rue de Sèvres, 96 pages, 18 euros. Au printemps ...

    De quoi mordre à l’Appât du nouveau XIII

    XIII, tome 21 : l’Appât, Yves Sente, Iouri Jigounov. Editions Dargaud, 56 pages, 11,99 ...

    Un parfum d’enfance au Québec frenchement bien

     French Kiss 86, Michel Fallardeau, éditions Glénat (coll.Québec), 160 pages, 20 euros. Michel Fallardeau ...

    Mapple squares, bonbons sanglants

    Mapple squares, Doggybags one shot, David Hasteda (scénario), Ludovic Chesnot (dessin). Editions Ankama, Label 619, 160 ...

    Vasco, percepteur de la Reine

    Vasco, tome 25: les enfants du Vésuve, Gilles Chaillet (scénario), Dominique Rousseau (dessin). Editions ...