Le cabinet de curiosités d’Axolot encore bien rempli

    AXOLOT-02_couvAxolot, volume 2, Patrick Baud (scénario), Yohan Sacré, Aseyn, Rosalie Stroesser, Mara, Herik Hanna, Eric Salch, Bill, Julien Néel, Pénélope Bagieu, Fabien Toulmé, Leslie Plée, Davy Mourier, Pochep. Editions Delcourt, 128 pages, 19,95 euros.

     

    L’avantage avec le bizarre, c’est qu’il n’est pas près de s’épuiser. Et Patrick Baud a sans doute encore beaucoup d’histoires “extraordinaires” dans son cabinet de curiosités. Ou plutôt sur son site Axolot.

    Moins d’un an après la première déclinaison en bandes dessinées, voilà en tout cas le volume 2, avec son même lot de récits surprenants, insolites, incroyables… mais tous vrais…

    Cette fois, on découvre des personnages effectivement hors normes, comme Sarah Winchester et sa délirante maison (revue par Pochep), le “chat insubmersible” – mascotte de plusieurs navires de guerre de la Seconde Guerre mondiale – délicatement dessiné par Leslie Plée, le malchanceux Thomas Midgley involontairement le plus grand fléau du XXe siècle ou le très résistant Adrian Carton de Wart, militaire britannique qui survécut à trois guerres (les deux mondiales plus celle des Boers).

    D’autres histoires tiennent moins à la personnalité de leur personnage central qu’aux péripéties qu’il a traversé. Ainsi de cette sublime “inconnue de la Seine” – très bien restituée par Pénélope Bagieu –  jeune femme retrouvée noyée à Paris à la fin du XIXe siècle qui, à la suite d’une succession de péripéties devint le modèle… du mannequin de réanimation pour maîtres-nageurs et secouristes. Ou encore du “géant de Cardiff”, étonnante légende anglo-saxonne s’étendant du Pays de Galles jusqu’à New York, que Rosalie Stroesser fait revivre dans un style approprié aux tons sépia.

    Trois séries récurrentes traversent aussi ce nouveau volume:  les “troubles mentaux sidérants” joliment illustrés par Julien Néel en une planche dans des tons pastels et des personnages reprenant la typologie du désormais fameux Axolot ; les “rites amoureux stupéfiants du monde animal” retranscrits dans un style plus trash et hilarant par Eric Salch (que l’on a pu découvrir dans Aaarg) et enfin “les savants fous prêts à tous pour la science”, revus par Davy Mourier, qui en profite pour pasticher, en parallèle, les grands héros de la BD franco-belge.

    La surprise est forcément moindre qu’avec le premier tome, mais ce deuxième tome contient incontestablement son lot de “sources d’étonnement”. Et la variété des styles des dessinateurs s’avère un vrai enrichissement. Une bonne manière de s’instruire en se distrayant. Ou l’inverse.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le fond de l’art est rouge

    La Guerre des Amants, tome 1: Rouge Révolution, Jack Manini & Olivier Mangin. Editions Glénat, ...

    Adolescence lunaire

    Moonhead et la Music Machine, Andrew Rae. Editions Dargaud, 176 pages, 22,50 euros. Lunaire, ...

    Road trip intime et onirique avec Tillie Walden au Texas

     Sur la route de West, Tillie Walden. Editions Gallimard Bande dessinée, 320 pages, 22 ...

    Les désirs de Monsieur, la force de sa servante

    Monsieur désire ? Hubert (scénario), Virginie Augustin (dessin). Editions Glénat, 128 pages, 17,50 euros. ...