Le Grand Mort à l’épicentre du chaos

    Grand mort_5_couvLe Grand Mort, tome 5 : Panique, Régis Loisel et Jean-Blaise Djian (scénario), Vincent Mallié (dessin). Editions Vents d’Ouest, 60 pages, 14,95 euros.

    Comme le titre de cet épisode l’indique, cela ne s’arrange pas.

    Dans le droit prolongement du tome précédent, c’est même le monde entier qui semble victime d’une catastrophe à l’échelle planétaire. Tandis que Pauline et Gaëlle tentent de rejoindre, non sans difficulté, la Bretagne pour retrouver Erwan et Blanche, ceux-ci semblent avoir été miraculeusement préservés du tremblement de terre. Le jeune homme commence à se rendre compte, d’ailleurs, des pouvoirs de l’étrange petite fille de Pauline. Et lui-même serait l’unique espoir de la prêtresse hermaphrodite, pourchassée dans le “petit monde”…

    L’ambiance post-apocalyptique qui baignait le tome 4 se retrouve ici. En version exacerbée. Dans une ambiance effectivement très “sombre”. Le “petit monde” conserve, lui, son côté lumineux, mais on pressent que cet univers, aussi, pourrait basculer dans le chaos. Et si le dénouement semble se rapprocher, l’intrigue maintient sa part de mystère et de suspense, tout en gardant une grande limpidité.
    Et le récit est toujours aussi magnifiquement dessiné par Vincent Mallié (qui fait l’objet d’une exposition à la Galerie Daniel Maghen jusqu’à la fin du mois), autant dans l’atmosphère d’héroïc-fantasy du monde du dessous que dans l’ambiance post-apo du nôtre. Ce Grand Mort s’affirme en tout cas comme une série majeure et une belle déclinaison de l’univers de Loisel, bien relayé désormais par Jean-Blaise Djian.

    Grand mort_5_planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Waldo, polar fait maison

    Waldo, Lorraine les Bains. Editions Lapin, 128 pages, 20 euros. On connaissait la mention ...

    Votez Aurel et Lindingre !

    Rase campagne, Lindingre (scénario), Aurel (dessin). Editions Fluide Glacial, 64 pages, 14 euros. Aurel, ...

    Blanqui, ni vieux ni bête grâce à Le Roy et Locatelli-Kournwsky

    Ni Dieu, ni maître, Auguste Blanqui, l’enfermé, Loïc Locatelli-Kournwsky, Maximilien Le Roy, éditions Casterman, ...

    Nouveau départ et belle arrivée au bout du Bel âge

    Le bel âge, tome 3 : Départs, Merwan. Editions Dargaud, 104 pages, 16,45 euros. ...

    Les Pieds nickelés VIP, la belle arnaque

    Les pieds nickelés VIP, de Luz, Malka, Ptiluc, éditions Vents d’Ouest / Publications Georges ...

    Les Frères Guedin, des hommes, des vrais…

    Des aventures pour les vrais Bonhommes, de les Frères Guedin, editions Aaarg ! 72 ...