Le nouvel Aurel et Dély… du pied gauche

    Monde de merde, Aurel, présentation Renaud Dély, éditions Glénat, 144 pages, 15,50 euros.

    Le nouvel Aurel et Dély est arrivé… Arrivé depuis deux mois, en fait, mais sa lecture prend encore plus de saveur en ce début d’année où François Hollande, pour le moins, étonne. Tant sur le plan personnel que politique, le chef de l’Etat semble avoir bien “fendu l’armure” (en gardant parfois le casque, toutefois…). Surprenante transformation ? Le recueil des dessins de presse d’Aurel publiés en 2012 (dans Politis, mais aussi Le Monde ou Yahoo.fr) vient pourtant rappeler que la tendance actuelle était bien en germes, déjà, et que sous “Pépère” perçait déjà le social-libéral libéré de 2014…

    L’actualité de l’année écoulée a permis un découpage, pertinent, en quatre chapitres, tous introduits par un texte, distancé et non dénué d’humour, de Renaud Dély, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, bon connaisseur de la chose politique hexagonale et déjà complice d’Aurel pour décrire en BD la saga sarkozyste.

    Humour “de gauche”, donc. Et qui ne s’en cache pas. Même s’il applique aussi l’adage du qui aime bien châtie bien, comme c’était déjà le cas l’an passé. Au début, le “Petit pépère des peuples” se centre sur le président, puis “La gauche c’est par où ?” se centre sur les dessins sur les roms, Manuel Valls ou Mittal. Le pendant se fait avec la description d’une “droite à la rue” (et des dessins parmi les plus vachards, donc réussis, de l’album). Enfin, une quatrième partie s’attache à la politique étrangère d’un président “mou à l’intérieur, dur à l’extérieur”

    Pas suffisamment connu, Aurel, est l’un des tous meilleurs observateurs de la vie politique française. Son trait, simple et faussement impersonnel, se met au service d’une analyse aussi vive que percutante. Et beaucoup de ses dessins valent pas mal d’éditoriaux !

    Nouvelle démonstration dans ce nouveau recueil, grinçant et pertinent, où l’humour se fait souvent noir, mais parvient souvent à déclencher un éclat de rire salutaire. Et puis, c’est connu, quand ont marche dans la merde, il vaut mieux le faire du pied gauche !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’ultime frontière bientôt atteinte

    Ultime frontière, épisode 2 (2015) et épisode 3 (sortie le 16 septembre), Léo (scénario), ...

    Propriété prisée à Varsovie

    La propriété, Rutu Modan, éditions Actes Sud, 232 pages, 24,50 euros. Sujet sensible que ...

    Une vision minimaliste mais très dense de Vincent Van Gogh

    Vincent, Barbara Stok. Editions EP, 144 pages, 16 euros. Les dernières années de la ...

    Billes en tête

    UN SAC DE BILLES, tome 1/2, de Kris et Vincent Bailly, ed.Futuropolis, 64 pages, ...

    Aliénor appuie sur le champignon

    Aliénor Mandragore, t.2 : Trompe-la-mort, Séverine Gauthier (scénario), Thomas Labourot (dessin). Editions Rue de ...

    L’aventure, c’est l’aventure

    L’Oracle della Luna, tome 3 : les homme en rouge, Frédéric Lenoir (scénario), Rodolphe ...