Le temps, c’est du rêve avec Azimut

    Azimut_tome 3_couvAzimut, tome 3: les anthropotames du Nihil, Wilfrid Lupano (scénario), Baptiste Andreae. Editions Delcourt, 48 pages, 13,90 euros.

    La belle Manie Ganza a atteint son objectif lors du précédent album: une jeunesse de plusieurs siècles à défaut d’une éternelle jeunesse, obtenue à la banque du temps. Mais en contrepartie, elle a dû payer cette faveur par des milliers de morts. Les empires sont sur le sentier de la guerre et le massacre se prépare donc à enflammer la terre d’Azimut. Pendant ce temps, le pôle nord a pris racine au sud, tombé amoureux de la “primordiale” déesse des sables ; le peintre Eugène et le Major partent rechercher Manie, kidnappé par un sultan barbare tandis qu’Ether, la propre mère de Manie, la poursuit toujours pour la tuer. Et sur le Laps, remontant le cours du Nihil, le professeur Aristide Breloquinte poursuit sa quête pour découvrir les secrets du temps, tombant entre les mains de sauvages cannibales (ou peut-être pas, d’ailleurs)…

    Le rythme et la fantaisie ne se démentent pas avec ce troisième volume, qui procure toujours le même plaisir jubilatoire, entre univers totalement fantaisiste, beauté du dessin et légère pointe d’humour. Imbriquant avec toujours autant de subtilité et de finesse ses deux intrigues parallèles, faisant se croiser ses différents personnages, Wilfrid Lupano emporte, une fois encore, la partie, dans ce troisième volume empli de nouvelle créations fabuleuses (comme les fameux anthropotames du titre, vision pleine de sagesse de la folie du rêve de l’immortalité). Bref, pas de temps à perdre pour se jeter sur ce tome 3 !

    Azimut_tome 3_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les terres baissent, pas le niveau de la série

    Seuls, tome 7 : les terres basses, Fabien Vehlmann, Bruno Gazzotti, éditions Dupuis, 48 ...

    L’Argentine, de mal en vampires

    La Crampe, Angel Mosquito. Editions Rackham, 80 pages, 17 euros. Pas facile de survivre ...

    “Toujours plus fou, toujours plus beau”… Eldorado

    Eldorado, Hélène Ferrarini (scénario), Damien Cuvillier (dessin et scénario). Editions Futuropolis, 176 pages, 26 ...

    Mai 68 (1/6) : Mais, 68 c’était quoi ?

    Mai 68 histoire d’un printemps, Arnaud Bureau (scénariste), Alexandre Franc (dessinateur). Editions Des Ronds ...

    Catharsis libératoire

    Catharsis, Luz. Editions Futuropolis, 128 pages, 14,50 euros. Le 7 janvier 2015, la vie ...

    La Guerre d’Espagne en mode athlétique

    Sept athlètes, Kris et Bertrand Galic (scénario), David Morancho (dessin). Editions Delcourt, 64 pages, ...