L’Ecureuil vole toujours haut

    L’Ecureuil, tome 1: un démon sous les toits ; tome 2: par-dessus la Commune, Fabien Grolleau (scénario), Benjamin Miallet (dessin), Lou Bonelli-Cresta (coloriste). Editions Sarbacane, 64 pages, 13,90 euros.

    Alors que les Prussiens sont aux portes de Paris, que l’empire de Napoléon III vacille définitivement, alors que bientôt les Parisiens feront vivre une éphémère et utopique Commune, c’est un autre drame qui se joue… en haut des immeubles de la capitale. Un étrange petit voleur aux longs cheveux roux voltige de toit en toit, détroussant habilement les bourgeois de leurs bijoux. Mais il est poursuivi par la vindicte de Max, le vicieux roi des malfrats. Et ce drôle “d’Ecureuil” va aussi devoir sauver sa protectrice des griffes de Max. Tandis qu’on va en savoir plus sur son identité, le petit voleur va continuer de bénéficier de l’aide de Victor Hugo, qui le suit depuis longtemps…

    La Commune de Paris inspire décidément les auteurs de bande dessinée, ces derniers temps. Ici, l’épisode historique est intelligemment intégré à une aventure totalement rocambolesque et poétique, apportant un contrepoint tragique et dramatique à la légèreté de ce qui se déroule sur les toits avec cet étonnant “Ecureuil”, dont on découvre, dès le début de ce deuxième tome les origines et les objectifs.
    Précurseur des yamakazis, ce voleur des toits continue à faire souffler un joli vent de liberté à l’histoire. Une histoire au demeurant traitée comme un roman populaire d’époque, avec son côté serial, ses rebondissements mélodramatiques et un trait

    Une histoire décoiffante, conçu comme un vrai roman populaire, serial mis en scène avec un trait faisant songer à Joan Sfar et une belle mise en couleurs.

    Alors oui, comme le constate un des personnages, dans le tome 2 : “Il faut croire aux anges, aux plumes rouges qui volent au-dessus de nos toits… Le monde en a tellement besoin.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Running gags avec Les Runners

    Les Runners, tome 1: premières foulées, Sti (scénario), Buche (dessin). Editions Bamboo, 48 pages, ...

    Quand collapsologie rime avec insomnie

     Espèces invasives, Nicolas Puzenat. Editions Sarbacane, 144 pages, 22,50 euros. La collapsologie, ou l’étude ...

    Fin du monde et vengeance

    Les épées de verre, tome 3 Tigran Sylviane Corgiat et Laura Zuccheri. Les Humanoïdes ...

    Bon vent à Ullcer et Hautière

    VENTS CONTRAIRES, moissons rouges t.1/2, Régis Hautière et Ullcer, éditions Delcourt, 48 pages. 12,90 ...

    Spirou et Fantasio font leur cinéma

    Spirou et Fantasio, le triomphe de Zorglub, Olivier Bocquet et Alexis Sentenac (scénario), Bric ...