Gentil druide contre méchant mage

     Kaamelott, tome 6, Le Duel des mages, Alexandre Astier, Steven Du pré. Editions Casterman, 48 pages, 12,95€.

    A la cour du roi Arthur, Merlin n’a pas que des amis. Plusieurs personnes lui reprochent même d’être soit un incapable, soit d’être diminué par l’âge et recommandent vivement au roi de changer l’enchanteur officiel du royaume. Pour garder ses chevaliers sans trop froisser son vieil ami, Arthur accepte à contrecœur l’idée d’un tournoi opposant les postulants au titre. Et alors, là, ça ne va pas être de la tarte ! Merlin pourra-t-il faire face à Elias de Kelliwic’h, le magicien noir ?

    Bon, d’accord, on ne va pas dire que dans cette série tout est à prendre au pied de la lettre. Les chevaliers de la Table ronde ne ressemblent que de loin à ceux que la légende nous fait connaître, buveurs, querelleurs, coureurs… ce n’est pas à eux que l’on confierait la quête d’un quelconque Graal, ils seraient capables de le mettre en gage pour boire un coup à la première taverne.

    Inspiré de la série télé éponyme, Kaamelott s’inscrit dans une épopée médiévale de haute fantaisie. Si les décors et les costumes sont assez bien restitués, les situations sont essentiellement prétextes à rire, un rire amplifié par le décalage procuré par des dialogues contemporains totalement déjantés. Mélange d’érudition et d’humour potache, la série est, en plus, superbement dessinée dans le style assez réaliste. 

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Leo “bête” à part

    Namibia, tome 3, Leo, Rodolphe, Bertrand Marchal, éditions Dargaud, 48 pages, 11,99 euros. Antarès, ...

    Paris gagné pour Ekhö

    Ekhö, tome 2 : Paris Empire, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin), éditions Soleil, ...

    L’Ecureuil vole toujours haut

    L’Ecureuil, tome 1: un démon sous les toits ; tome 2: par-dessus la Commune, ...

    Un oiseau de bon augure

    LE PERROQUET DES BATIGNOLES, t.1 : l’énigmatique monsieur Schmutz, de Stanislas, Tardi et Michel ...

    En ces temps-là

    [media id=21 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Le squelette d’une saga baroque

    Monsieur Mardi-Gras Descendres, tome 0 : le Facteur Cratophane, Eric Liberge. Editions Dupuis, 160 ...